Bien moins populaire que son concurrent féminin, le nu masculin a pourtant bien sa place dans l’histoire de l’art, notamment celle de la peinture. Depuis le XVIIe siècle, ce genre artistique a même su faire évoluer les modes au gré des courants et des sensibilités. Rétrospective.

L’Homme de Vitruve (1490) est un dessin réalisé à la plume par le peintre florentin Léonard de Vinci (1452-1519). Il est conservé par les Gallerie dell’Accademia de Venise.
Inspirée de la Génèse et commandée par le pape Jules II, La Création d’Adam (1508-1512) est une fresque réalisée par Michel-Ange (1475-1564). Elles est visible sur la voûte du plafond de la chapelle Sixtine, au Vatican.
Le Christ en Croix (1627) est un tableau de 90 × 168 cm réalisé par le peintre espagnol Francisco de Zurbarán (1598–1664). Il est conservé à l’Institut d’art de Chicago.
Saint Sébastien (1651) est une huile sur toile de l’Espagnol José de Ribera (1591-1652), peintre baroque surnommé l’Espagnolet. Le tableau est exposé au musée San Martino, à Naples.
Le Berger Pâris (1787) est une huile sur toile de 177 x 118 cm réalisée par le peintre français Jean-Baptiste Frédéric Desmarais (1756-1813). Elle est exposée au musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa.
Académie dite Patrocle (1780) est un tableau de Jacques-Louis David (1748-1825), l’un des peintres français les plus influents de son époque. Il est exposé au musée Thomas-Henry de Cherbourg.
La mort de Saint Sébastien (1789) est une huile sur toile de 196 x 147 cm exécutée par le peintre néoclassique François-Xavier Fabre (1766 -1828). Elle est conservée par le musée Fabre de Montpellier Agglomération.
L’Étude d’homme nu est une esquisse réalisée par le peintre rouennais Théodore Géricault (1791-1824). Elle est conservée au musée Bonnat-Helleu à Bayonne.
Le Cours de nu à l’Académie de Vienne (1787) est un tableau du peintre autrichien Martin Ferdinand Quadal (1736-1811). Il est conservé à Galerie de peinture de l’Académie des Beaux-Arts à Vienne.
Entre néoclassicisme et romantisme, Le Sommeil d’Endymion (1791) est l’un des principaux tableaux du peintre français Anne-Louis Girodet (1767-1824). Il est conservé au musée du Louvre, à Paris.
Œdipe explique l’énigme du sphinx (toile de 1808, tableau de 1827) est une huile sur toile du peintre montalbanais Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867). Elle est conservée au musée du Louvre, à Paris.