N°7 : Minuit, chrétiens

Origine : France, XIXe siècle.
Auteurs : Placide Cappeau et Adolphe Adam.
Titre original : Minuit, chrétiens.
Interprètes célèbres : Tino Rossi, Nana Mouskouri, Andrea Bocelli, Mariah Carey, Susan Boyle.
Info : le cantique est adapté en 1858 par John Sullivan Dwight sous le titre O Holy Night.

Minuit, chrétiens

Minuit, chrétiens
C’est l’heure solennelle
Où l’Homme Dieu descendu jusqu’à nous
Pour effacer la tâche originelle
Et de Son Père arrêter le courroux
Le monde entier tressaille d’espérance
En cette nuit qui lui donne un Sauveur
Peuple à genoux, attend ta délivrance
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur

De notre foi que la lumière ardente
Nous guide tous au berceau de l’enfant.
Comme autrefois, une étoile brillante
Y conduisit les chefs de l’Orient.
Le Roi des Rois naît dans une humble crèche,
Puissants du jour fiers de votre grandeur,
À votre orgueil c’est de là qu’un Dieu prêche,
Courbez vos fronts devant le Rédempteur !
Courbez vos fronts devant le Rédempteur !

Le Rédempteur
A brisé toute entrave
La terre est libre et le ciel est ouvert
Il voit un frère ou n’était qu’un esclave
L’amour unit ceux qu’enchaînaient le fer
Qui Lui dira notre reconnaissance?
C’est pour nous tous qu’Il naît
Qu’Il souffre et meurt
Peuple debout, chante ta délivrance
Noël, Noël, chantons le Rédempteur
Noël, Noël, chantons le Rédempteur

N°8 : Glory Alleluia

Origine : États-Unis, XIXe siècle.
Auteur : Julia Ward Howe.
Titre original : The Battle Hymn of the Republic.
Interprètes célèbres : les Chœurs de l’Armée rouge, Joan Baez, Sheila, Nicoletta, Céline Dion.
Info : il s’agit au départ d’un chant patriotique et religieux américain.

Glory Alleluia (adaptation française)

La plus belle nuit du monde
C’est cette nuit de Noël
Où les bergers étonnés
Ont levé les yeux vers le ciel
Une étoile semble dire
Suivez-moi je vous conduis
Il est né cette nuit

Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia,
Chantons chantons Noël

Sur la paille d’une étable
Ils se sont agenouillés
Les pauvres comme les princes
Au pied de l’enfant nouveau-né
Et ce chant comme une source
A traversé le pays
Il est né cette nuit

Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia,
Chantons chantons Noël

La plus belle nuit du monde
C’est cette nuit de Noël
Dans le cœur de tous les hommes
Un peu d’amour descend du ciel
Tant de choses nous séparent
Cette étoile nous unis
Il est né cette nuit

Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia
Glory Glory Alleluia,
Chantons chantons Noël

Glory Alleluia (traduction de la version originale)

Mes yeux ont vu la gloire de la venue du Seigneur ;
Il piétine le vignoble où sont gardés les raisins de la colère ;
Il a libéré la foudre fatidique de sa terrible et rapide épée ;
Sa vérité est en marche.

Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Sa vérité est en marche.

Je l’ai vu dans les feux allumés de cent camps en cercle
Ils lui ont construit un autel dans la moite rosée de la nuit
Je peux lire sa phrase vertueuse à la lueur dansante des lampes ;
Son jour est en marche.

Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Sa vérité est en marche.

J’ai lu un Évangile ardent écrit en lisses lignes d’acier :
« Comme vous vous occupez des miens, de même ma grâce s’occupera de vous » :
Laissez le héros né d’une femme écraser le serpent avec son talon,
Puisque Dieu est en marche.

Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Sa vérité est en marche.

Il a puissamment sonné de la trompette qui n’appellera jamais à la retraite ;
Il examine les cœurs des hommes devant son trône de justice ;
Ah, sois rapide, mon âme, à Lui répondre soyez vifs, mes pieds !
Notre Dieu est en marche.

Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Sa vérité est en marche.

Dans la beauté des lys Christ est né de l’autre côté de l’océan,
Avec dans sa poitrine la gloire qui nous transfigure vous et moi ;
Comme il est mort pour rendre les hommes saints, mourons pour rendre les hommes libres ;
Tandis que Dieu est en marche.

Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Gloire ! Gloire ! Alléluia !
Sa vérité est en marche.

Il vient comme la gloire du matin de l’offrande nouvelle,
Il est la sagesse des puissants, Il est l’honneur des braves ;
Alors le monde sera Son tabouret, et l’âme mauvais Son esclave,
Notre Dieu est en marche.