Au rayon des séries télévisées à voir ou à revoir, nous vous invitons aujourd’hui sur les plages de Californie, là où il fait bon profiter du soleil et surfer. C’est dans ce cadre estival que sévissent les frères Cody, quatre voyous guidés d’une main de fer par une matriarche mafieuse qui multiplie les mauvais coups. Animal Kingdom, une série haletante qui consacre la drogue, le sexe et la criminalité.

Inspirée du film australien du même nom réalisé par David Michôd en 2012, Animal Kingdom est une série américaine signée Jonathan Lisco. Diffusée depuis 2016 aux États-Unis, elle arrive en France deux ans plus tard via Warner TV. Elle compte à ce jour 5 saisons et plus de 60 épisodes.
Si l’histoire originale se déroule à Melbourne, direction cette fois la Californie du Sud, autre région du monde où le surf est roi. Joshua, 17 ans, orphelin après l’overdose mortelle de sa mère, emménage chez sa grand-mère, Smurf, qui accueille sous son toit ses quatre fils Andrew, Craig, Deran et Barry.

Entre violences et criminalité

Dans un cadre paradisiaque où tout ce joli petit monde se plaît à draguer et surfer, le jeune homme va toutefois devoir faire preuve de prudence et de discernement. Car ses quatre oncles sont de véritables malfrats qui, entre combines et criminalité, sont dirigés d’une main de fer par une matriarche autoritaire, sa grand-mère.
Une histoire de famille virile et musclée dans laquelle tous les protagonistes, évidemment, ne survivront pas. Joshua, approché par la police, va-t-il choisir le bon camp ? Une série dans laquelle la drogue, le sexe, les armes et la violence deviennent un art de vivre et où les rapports humains sont mis à rude épreuve.

Ellen Barkin, le retour en « guest star »

Personne ne s’attendait à la retrouver dans un rôle de matriarche déjantée qui mène d’une main de fer ses quatre voyous de garçons et organise les mauvais coups avec une dextérité déconcertante. Une nouvelle performance que l’actrice américaine peut ajouter à une carrière cinématographique fournie et surtout très hétéroclite. Depuis 1978, elle brille ainsi aussi bien dans le drame que la comédie, au cinéma principalement. Parmi ses films les plus connus, citons Las Vegas Parano, Twelve ou Le Caméléon, mais également Switch (Dans la peau d’une blonde), une comédie hilarante sortie en 1991.