Il y a ces châteaux célèbres, incontournables des guides touristiques, que tout le monde connaît. Et puis il y a ces demeures plus discrètes et mystérieuses, dont l’histoire et les secrets ne demandent qu’à être dévoilés. Direction le pourtour méditerranéen où, hors des sentiers battus, nous sommes partis à la découverte de dix grandes demeures d’exception.

Alpes-Maritimes
Le château de Mouans

Construit entre la fin du XVe siècle et le début du XVIe siècle, le château de Mouans est situé sur la commune de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes. Endommagé durant la Révolution et par la bonne ville de Grasse, il est reconstruit suivant les plans d’origine au début du XIXe siècle. Doté d’un incontestable cachet médiéval, ce château à l’architecture triangulaire accueille aujourd’hui dans ses magnifiques salles un centre d’art contemporain de renommée internationale.

Aude
Le château de Las Courtines

Situé près de Castelnaudary, dans l’Aude, le château de Las Courtines s’élève sur la pente sud d’une colline parsemée de chênes. Avec sa structure rectangulaire au crépi ocre clair traditionnel et encadrée de trois tours carrées, cette demeure quelque peu austère est caractéristique de l’architecture du haut Languedoc au XVIIe siècle. Une austérité de façade qui s’estompe dans son for intérieur avec ses hautes pièces claires et son salon s’ouvrant sur de vastes jardins.

Bouches-du-Rhône
Le château de la Gaude

Tout comme Lenfant et la Mignarde, le château de la Gaude est situé dans le quartier des Pinchinats, au nord d’Aix-en-Provence. L’histoire de ce pavillon construit durant la seconde moitié du XVIIe siècle est associée à celle de Joseph Pisani de La Gaude (1743-1826), évêque du diocèse de Namur, qui en fait sa résidence de campagne. C’est à lui que l’on doit la magnifique façade et la terrasse qui surplombe un jardin qui compte parmi les plus raffinés de la Provence.

Bouches-du-Rhône
Le château de la Mignarde

Située sur la route des Pinchinats, au nord d’Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, le château de la Mignarde est une bastide construite durant la seconde moitié du XVIIe siècle. Réaménagé au XVIIIe siècle par le confiseur Gabriel Mignard, la demeure cachera quelques monarques durant la Révolution puis des œuvres d’art durant la Seconde Guerre mondiale. Classée au titre des monuments historiques, la propriété dévoile son histoire grâce à des visites guidées sur réservation.

Bouches-du-Rhône
Le pavillon Lenfant

Situé sur la commune d’Aix-en-Provence, le pavillon Lenfant est un petit édifice de plan carré qui dévoile ses charmes au terme d’une allée de grands tilleuls. Construite durant le dernier quart du XVIIe siècle, cette demeure doit son nom à son propriétaire, le commissaire-ordonnateur des guerres de Louis XIV, Simon Lenfant. Classé monument historique depuis 1984, le pavillon se distingue aussi par ses extérieurs, du portail d’entrée aux fontaines en passant par ses statues.