Leur incessant « tic tac » pourrait paraître quelque peu bruyant, tant nos horloges d’aujourd’hui sont devenues aphones. Pourtant, certains réveils et pendules nés dans les années 60, 70 et 80, ont résisté aux décennies pour redevenir à la mode. Des utilitaires déco comme autant d’accessoires tendance qui apporteront leur touche vintage à nos intérieurs modernes.

Réveil Sevani en plastique blanc

Réveil vintage Rhythm

Réveil Japy électrique

Commercialisé dans les années 60 par la marque Sevani, ce réveil vintage sur quatre pieds made in URSS se distingue par une structure rectangulaire en métal et une coque en plastique blanc. Dimensions : 16 cm de longueur, 11 cm de hauteur.
À la fin des années 80, la marque horlogère américaine Rhythm commence à éditer une vaste série de réveils en plastique aujourd’hui prisé par les amateurs de décoration vintage. Ce petit réveil rectangulaire de 10 cm de hauteur à coque blanche made in Japan en est l’exemple.
Orange du cadran jusqu’à la coque, ce réveil de voyage et de maison signé par la marque Japy séduit par son look seventies et vintage assumé. Un petit bouton sur le dessus permet de stopper l’alarme pour se réveiller de bonne humeur.

Le réveil Vedette Transistor

Réveil de bijoutier par Bayard

Réveil Jazistor de Jaz Paris

Dans les années 70, la célèbre marque française d’appareils ménagers Vedette édite ce petit réveil multifonctions au design vintage assumé. Un objet indispensable pour se réveiller de bonne humeur.
Ce ravissant petit réveil vintage se distingue par une coque et un pied en métal bleu ciel, un cadran design en verre protégé par un encerclement en plastique doré. Un article de la Bijouterie Lacombe de Dombasle, dans la Meurthe-et-Moselle, estampillée Bayard.
Ce petit réveil vintage sur fond noir en plastique gris avec son stop alarme sur le toit se nomme Jazistor. Une création Jaz Electric pour la marque horlogère Jaz, fondée en 1919 à Paris. (Dimensions : 9 x 7 centimètres.)

Réveil Space Age Fisco

Pendule Japy Électrique

Réveil mécanique Jaz

Avec ce réveil au cadran design, pied tulipe et coque space age en plastique argenté surmontée d’un large interrupteur rouge, l’heure se met au vintage. Un accessoire déco signé Fisco édité dans les années 70 en Allemagne de l’Ouest.
Éditée dans les années 60 par Japy Électrique, cette pendule murale de forme ronde se distingue par un boîtier en métal blanc serti d’un cadran sobre et élégant recouvert par une vitrine amovible en verre.
Présenté par la marque Jaz dans les années 50, ce réveil mécanique vintage se distingue par une coque beige avec poussoir sur le dessus pour stopper l’alarme, un large cadran rectangulaire au fond blanc et décor doré.

Pendule en formica Japy

Réveil rétro Bayard

Pendule Junghans caramel

Commercialisée dans les années 60 par la marque Japy, cette pendule murale rétro en formica se distingue par un cadran au style épuré recouvert par un écran en verre bord métal amovible.
Solide et résolument rétro, cet ancien réveil gris en métal de la marque Bayard est un gage de qualité made in France. (Dimensions : 9 cm de hauteur, 11 cm de largeur.)
Junghans, cette pendule en verre et plastique se distingue par son cadran vintage et son contour de couleur caramel. La société Junghans und Tobler a été fondée en 1861.

Pendule en formica Bayard

Pendule Jaz orange

Design dans son dessin comme dans sa forme, cette pendule des années 70 en formica de couleur noire est une création des Réveils Bayard, société horlogère française dont l’usine était située à Saint-Nicolas-d’Aliermont, en Haute-Normandie.
Tout droit sortie des années 70, cette pendule murale orange de la marque horlogère française Jaz se distingue par son design impeccable et affiche même le jour et la date.