Au matin du mardi 11 septembre 2001, 19 terroristes appartenant au réseau djihadiste Al-Qaïda détournent quatre avions de ligne américains pour les projeter sur les tours jumelles du World Trade Center, à New York, sur le Pentagone et la capitale fédérale. Ces attentats, les plus meurtriers jamais perpétrés, ont fait près de 3 000 victimes et plus de 6 000 blessés.

Chronologie d’une catastrophe (heure locale de New York)

8h14 Le Boeing 767 d’American Airlines 11, qui transporte 81 passagers et 11 membres d’équipage de Boston-Logan à destination de Los Angeles, est détourné par cinq terroristes.

8h45 Le Boeing 767 d’United Airlines 175, qui transporte 56 passagers et 9 membres d’équipage depuis Logan vers Los Angeles, est à son tour détourné par cinq terroristes.

8h46 Le vol 11 percute la tour nord du World Trade Center au niveau des 94e et 98e étages à la vitesse de 790 km/h, tuant plus de 300 personnes sur le coup.

8h53 Le Boeing 757 d’American Airlines 77, qui transporte 58 passagers et 6 membres d’équipage depuis Washington-Dulles vers Los Angeles, est détourné par cinq terroristes.

9h03 Le vol 175 percute la tour sud du World Trade Center au niveau des 78e et 84e étages à la vitesse de 950 km/h, tuant plus de 200 personnes sur le coup.

9h05 Le New York Center ferme son espace aérien.

9h29 George W. Bush fait une première déclaration : « Aujourd’hui nous vivons une tragédie nationale. Deux avions se sont écrasés dans le World Trade Center s’apparentant à une attaque terroriste contre notre pays. »

9h30 Le Boeing 757 d’United Airlines 93, qui transporte 37 passagers et 7 membres d’équipage depuis Newark Liberty vers San Francisco, est détourné par quatre terroristes.

9h37 : Le vol 77 percute la façade ouest du Pentagone à la vitesse de 850 km/h.

9h43 La Maison Blanche et le Capitole sont évacués.

9h45 Les États-Unis ferment leur espace aérien.

9h57 : À bord du vol 93, les passagers se révoltent contre les terroristes.

9h59 : la tour sud du World Trade Center s’effondre, tuant plusieurs équipes de pompiers et les personnes restées bloquées dans les étages supérieurs. L’effondrement provoque celui des tours n°3 et 4 du World Trade Center.

10h03 Le vol 93, détourné vers Whashington, s’écrase près de Shanksville, en Pennsylvanie à la vitesse de 933 km/h, malgré l’intervention des passagers.

10h13 Le siège des Nations unies, à New York, est évacué.

10h28 La tour nord du World Trade Center s’effondre à son tour.

12h15 Plus aucun vol commercial ou privé ne survole les États-Unis.

17h20 La tour n°7 du World Trade Center, fragilisée, s’effondre à son tour.

20h30 Le président Bush s’exprime depuis le bureau ovale : « Ces actes meurtriers à grande échelle étaient destinés à effrayer notre nation en la plongeant dans le chaos et le repli… mais ils ont échoué. Notre pays est fort. Un grand peuple se lève pour défendre une grande nation. Les attentats terroristes peuvent secouer les fondations de nos immeubles les plus hauts mais ils ne peuvent pas ébranler les fondations de l’Amérique. Ces attaques brisent l’acier mais ne peuvent entamer l’acier de la détermination. L’Amérique, ses amis et alliés se joignent à tous ceux qui veulent la paix et la sécurité dans le monde et nous sommes unis pour gagner la guerre contre le terrorisme. »

Plus de 1,8 million de tonnes de gravats ont été enlevés du site du World Trade Center, dont les tours mesuraient plus de 415 mètres de haut. En 2004, le site est rebaptisé « Ground Zero » et six nouvelles tours, un mémorial, un musée et une gare sont construits à l’emplacement des tours jumelles.