Bien trop jeune pour mourir. L’annonce de la disparition de Nick Kamen, ce mardi 4 mai 2021, a provoqué la surprise et l’interrogation. Car tous ceux qui ont connu ce chanteur britannique dans les années 80 et 90 gardent à l’esprit l’image d’un homme jeune, chanteur à succès et mannequin à la plastique impeccable. Il s’est s’éteint des suites d’un cancer, à l’âge de 59 ans.

Toutes celles et ceux qui ont vécu les années 80 se souviennent très bien de lui. Nick Kamen, alors âgé d’une vingtaine d’années, fait fantasmer toute une génération lors de sa torride prestation dans une publicité pour la marque Levi’s, dans laquelle le jeune éphèbe se dénude dans une laverie devant un public féminin totalement acquis.
Le public n’est pas le seul à le remarquer, puisque la chanteuse Madonna le prend sous son aile dans la foulée. En 1986 sort son premier single et premier tube Each time you break my heart, un titre qui s’invite dans les discothèques comme au Top 50. En à peine deux ans, le Britannique passe de l’anonymat à la célébrité.

Beau gosse des années 80

En 1987 sort son premier album, Nick Kamen, qui sera suivi par trois autres opus jusqu’en 1992. Parmi ses titres les plus populaires, Loving you is sweeter than ever, Tell me, Bring me your love et surtout I Promised myself, extrait de l’album Move until we fly en 1990, fait un véritable carton dans de très nombreux pays.
Il faut dire que le jeune mannequin est très bien fait et plutôt agréable à écouter. À l’image de ses publicités, ses clips sont soignés, dans la gestuelle comme dans la sensualité. C’est d’ailleurs son principal atout, car au final, sa carrière musicale ne durera que six ans et Nick Kamen se fera par la suite pour le moins discret…

« Tu as beaucoup trop souffert »

Jusqu’en 2003, où ressort un remix de I Promised myself en Recall. Puis en 2018, où le chanteur annonce sur Instagram, à la surprise générale, qu’il est atteint d’un cancer. Né le 15 avril 1962 à Harlow, en Angleterre, Nick Kamen meurt des suites de cette maladie le 4 mai 2021, à l’âge de 59 ans.
« C’est un crève-coeur d’apprendre que tu es parti. Tu as toujours été une personne gentille et douce, mais tu as beaucoup trop souffert. J’espère que tu es plus heureux là où tu es maintenant, Nick Kamen. » Le lendemain de l’annonce de sa mort, c’est encore Madonna, telle un ange gardien, qui lui rendait le plus vibrant hommage.

© Mister Corail