Depuis quelques jours, les médias ne parlent que de lui. L’astronaute Thomas Pesquet, qui s’est envolé pour la seconde fois vers l’ISS, deviendra le premier Français à commander la Station spatiale internationale pilotée par la NASA. Voici son portrait, de A à Z.

A comme Anne Mottet
C’est le nom de sa compagne, une ingénieure qui partage sa vie depuis plusieurs années.

B comme BD
Outre un recueil de photos intitulé Terre(s), Thomas Pesquet a publié une bande dessinée à succès chez Dargaud : Dans la combi de Thomas Pesquet.

C comme Colonel & Commandant
Réserviste de l’Armée de l’air et de l’espace avec le grade de colonel, il sera le premier Français commandant de la Station spatiale internationale.

D comme Disponible
Disponible et pédagogue, il est le premier astronaute francophone à partager ses missions avec le grand public, provoquant en France un véritable engouement.

E comme Enfoiré
Au-delà de participer au concert des Enfoirés en 2017, Thomas Pesquet a reversé aux Restos du Cœur les droits d’auteur de ses livres.

F comme Français
Depuis 2018, Thomas Pesquet s’invite parmi les cinq personnalités préférées des Français dans le classement effectué par le JDD.

G comme GQ
En 2016, le magazine masculin GQ le désigne « explorateur de l’année » dans son classement annuel des hommes de l’année.

H comme Héros
De nombreux films et documentaires ont été réalisés à sa gloire, de L’Étoffe d’un Héros en 2016 à Dans la peau de Thomas Pesquet en 2018.

I comme ISS
Thomas Pesquet s’est envolé deux fois vers la Station spatiale internationale, en 2016 puis en 2021.

J comme Jeunesse
C’est l’un des thèmes sur lesquels l’astronaute communique avec l’éducation et les carrières scientifiques.

K comme Kogi
C’est le nom de la tribu qu’il a rencontrée en Colombie lors de l’émission Rendez-vous en terre inconnue, aux côtés de l’animateur Frédéric Lopez.

L comme Langues étrangères
Thomas Pesquet est capable de s’exprimer parfaitement dans plusieurs langues : l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le russe et le mandarin.

M comme Musée
En 2019, le jour de son 41e anniversaire, il inaugure sa statue de cire au musée Grévin.