Le Lilas
C’est un indispensable de nos jardins. Le lilas, avec ses fleurs en grandes panicules dressées aux couleurs pimpantes, produit une floraison aussi généreuse que parfumée. Un arbuste qui fleurit mieux dans les régions aux hivers marqués.

Le Lycaste
Avec ses grandes fleurs cireuses dont le parfum vanillé évoque une grande sensualité, le lycaste aromatica fait partie de la famille des orchidées. Pour s’épanouir, cette tropicale a besoin de luminosité sans contact direct avec le soleil.

Le Magnolia
Parmi les plantes les plus odorantes au jardin, il faut également compter avec le magnolia et plus précisément la variété x wieseneri, d’où s’exhale un fort parfum épicé. Fleuri de mars à juin, il se démarque aussi par un feuillage très séduisant.

La Menthe
Elle fait partie de ces plantes aromatiques qui parfument délicieusement nos jardins mais aussi nos intérieurs. La menthe et ses arômes poivrés a le don de rafraîchir l’atmosphère. C’est encore un excellent répulsif contre les insectes parasites.

Le Mimosa
Qu’il soit d’hiver ou des quatre saisons, le mimosa est apprécié pour sa floraison généreuse, de longue durée et surtout parfumée. Peu exigent, cet acacia se reconnaît aisément à ses glomérules jaunes qui ressemblent à des petits pompons.

Le Muguet
Avec ses fleurs en forme de petites clochettes et son parfum suave, le muguet, ou convallaria majalis, est le roi du jardin au mois de mai. Mais attention, cette petite plante que l’on offre en brins ou en pots est chargée d’une substance très toxique.

Le Narcisse
Portées par des hampes flexibles, ses fleurs en trompettes peuvent être jaunes, blanches, rose ou saumon et produisent un parfum frais, jeune et délicat. Installé en plein soleil, le narcissus tazetta fleurit à une température allant de 15 à 18 degrés.

L’Œillet
Dans la grande famille des œillets, c’est le dianthus plumarius, ou œillet mignardise, qui a sans doute le parfum le plus prononcé. D’une grande rusticité, cette plante vivace au charme un peu désuet est apprécié pour sa floraison de longue durée.

Le Pois de senteur
Qu’on le taille en buisson compact ou qu’on le laisse grimper avec ses longues tiges volubiles, le pois de senteur est apprécié autant pour son feuillage que pour l’opulence de sa floraison. Cette dernière, parfumée, intervient de mai à septembre.

La Rose
Certaines variétés de roses, notamment anciennes, sont réputées pour parfumer nos jardins. Parmi les plus odorantes, nous retiendrons la Buff Beauty, la Fragrant Cloud, la Gertrude Jekyll, la Lady Emma Hamilton ou la Madame Isaac Pereire.

Le Seringat
Bien que sa floraison soit fugace, le seringat se démarque par une avalanche de fleurs d’un blanc étincelant mis en valeur par un bouquet d’étamines dorées d’où s’exhale une fragrance envoûtante. Une plante rustique qui demande peu d’entretien.

La Suzanne aux-yeux-noirs
Fleurie de mai jusqu’en septembre, la thunbergia alata produit des corolles tubulaires de différents coloris qui bordent un cœur sombre. Installée en plein soleil, cette grimpante volubile exhale des nuances poudrées empruntes de subtilité.

Le Thym
On le cultive au jardin comme à la maison. Le thym, avec son feuillage persistant et aromatique, fait naturellement partie de notre sélection des plantes les plus odorantes. L’été, il peut produire de minuscules fleurs blanches, rose ou mauve.

La Vanille
Elle est courtisée dans les gastronomies du monde entier. La vanilla pompona, avec ses corolles aromatiques et éphémères qui se transformeront en gousses de vanille, produit un parfum capiteux et exotique. La promesse d’une franche exaltation.

La Violette de Perse
Ce petit buisson produit des coupelles plates allant du blanc au bleu lilas illuminées par des étamines jaunes dès que la température dépasse les 18 degrés. Dans un habitat lumineux, l’exacum affine exhale une odeur délicate aux effluves fraîches.

© Mister Corail