Il y a 30 ans, le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg disparaissait à la suite d’une énième crise cardiaque, chez lui à Paris. L’artiste, âgé de 62 ans seulement, était alors autant adulé que méprisé. Poète timide pour les uns, alcoolique provocateur pour les autres, il n’en reste pas moins que sa discographie ne s’est jamais démodée.

Pour lui rendre hommage, nous avons choisi une invitation torride aux plaisirs estivaux : Sea, Sex and Sun, un titre paru hors album au mois de juin 1978. Pour la petite histoire, ce single disco à succès deviendra la musique du générique du film Les Bronzés, qui sortira à l’automne suivant.

Sea, Sex and Sun

Sea, sex and sun
Le soleil, au zénith
Vingt ans, dix-huit, dix-sept ans à la limite
Je résussite
Sea, sex and sun
Toi petite, tu es de la dynamite

Sea, sex and sun
Le soleil, au zénith
Me surexcite, tes petits seins de Bakélite qui s’agitent
Sea, sex and sun
Toi petite, c’est sur tu es un hit

Sea, sex and sun
Le soleil au zénith
Me surexcite, tes petits seins
de Bakélite qui s’agitent
Sea, sex and sun
Toi petite, c’est sur tu es un hit

Sea, sex and sun
Sea, sex and sun
Sea, sex and sun
Sea, sex and sun

© Mister Corail