Les pionniers britanniques

Stars water-polo 5

Puisque le water-polo est né au Royaume-Uni, c’est tout logiquement aux Britanniques que reviennent les premières médailles olympiques dans cette discipline au début du XXe siècle. Au début, ce ne sont d’ailleurs pas des équipes nationales qui s’affrontent mais des équipes de clubs. Parmi les pionniers médaillés d’or, George Wilkinson, Paul Radmilovic (trois médailles en 1900, 1908 et 1912) et Charles Sydney Smith (trois médailles en 1908, 1912 et 1920).

Quid de la France ?

La France n’a remporté qu’une seule fois la médaille d’or aux Jeux olympiques. Et c’était justement aux JO d’été de 1924 qui se déroulaient à Paris. En finale, les Français l’emportaient 3 à 0 face à l’équipe belge quand les Américains se contentaient de la médaille de bronze. L’équipe française était composée de Paul Dujardin, Henri Padou, Georges Rigal, Albert Deborgies, Noël Delberghe, Robert Desmettre, Albert Mayaud et Maurice Hervouët.

Le bain de sang de Melbourne

Stars water-polo 4

En 1956, les Jeux olympiques de water-polo virent au bain de sang à Melbourne lorsque le match opposant la Hongrie et l’Union soviétique se transforme en règlement de comptes entre les deux équipes. Thème de la discorde : l’armée soviétique a envahi la Hongrie trois semaines plus tôt. Un incident qui a marqué les annales des JO par sa violence, les joueurs devant être évacués d’une piscine rougie par le sang.

© Mister Corail