En 1989, des millions d’étudiants découvrent Le Cercle des poètes disparus, un film américain signé Peter Weir qui sera récompensé par de nombreux prix, Oscar et César y compris. Sur grand écran, un professeur pas comme les autres qui, en 1959, incite ses élèves à refuser le conformisme et profiter de l’instant présent, le Carpe Diem. Un capitaine dont la philosophie a inspiré Claudio Capeo dans Plus haut.

Après Que dieu me pardonne, duo à succès avec Kendji Girac, Plus haut est le troisième extrait du quatrième album du chanteur et accordéoniste Claudio Capéo, Tant que rien ne m’arrête. Le clip de la chanson a été tourné dans le Haut-Rhin, région de naissance de l’artiste. Il précise à ce sujet : « On a chanté, on a rencontré des jeunes merveilleux, on a traversé les plaines ensoleillées d’Alsace en montgolfière… on a goûté à la liberté quoi ! »

En 1959, quelques étudiants de la prestigieuse académie de Welton, aux États-Unis, décident de redonner vie au Cercle des poètes disparus sous l’impulsion de leur professeur de lettres John Keating, joué par l’acteur Robin Williams. S’émanciper par la poésie, s’éprendre de liberté, profiter de l’instant présent, telles sont les ambitions de ce groupe de garçons qui va apprendre, bien malgré lui, que le Carpe Diem n’est pas au goût de tout le monde…

Plus haut

Capitaine
Capitaine

Sans personne, sans repère
Sans boussole, solitaire

Je pensais avoir les pieds sur terre
Mais j’ai le mal de mer
Ici tout me pompe l’air
J’étouffe j’ai besoin d’air
Oui changer d’atmosphère
Mais dites-moi comment faire

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever
Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever

Je pourrais donner de la lumière
Je ferai parti des volontaires
Il suffit parfois d’un rien
Pour inonder toute la Terre entière
Au-delà de nos différences
Au-delà de tout commentaire
Que l’on soit né ici en France
Ou à l’autre bout de l’hémisphère

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever
Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Capitaine, mon capitaine
On a besoin de vous pour nous guider
Moi j’écrirai des poèmes
Pour leur montrer qu’on peut pardonner

Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever
Plus haut, plus haut
Il faudra bien nous élever
Plus haut, plus haut
Le temps d’un instant se lever

Capitaine
Plus haut

Claudio Capéo (avec Sylvain Hagopian, Jean-Pascal Anziani et Mamadou Niakate)
Extrait de Tant que rien ne m’arrête (2018).