De l’île d’Oléron à l’île de Ré, la Charente-Maritime compte parmi les spots de surf les plus réputés de France et du monde. Diamond Head, la côte sauvage, le petit Bec ou les Allassins, voilà des noms qui font rêver les amateurs de bonnes vagues qui, entre deux mouvements de marées, apprécieront de pouvoir se prélasser sur de magnifiques plages de sable fin.

Les spots de surf sur l’île d’Oléron

Le phare de Chassiron

Surf Charente 1

Jadis, le site était redouté par les marins, tant les récifs sont dangereux et les naufrages nombreux. Pour guider les navigateurs et pénétrer dans les eaux du pertuis d’Antioche sans encombre, un phare a ainsi dû être construit en 1685. Situé à l’extrémité nord de l’île d’Oléron, près de Saint-Denis-d’Oléron, le spot fait aujourd’hui le bonheur des surfeurs qui, entre deux vagues, pourront même aller se divertir dans la tour, le musée et les jardins du phare.

La côte sauvage

Surf Charente 2

Depuis la pointe de Chassiron jusqu’à la celle de Gatseau, sur la face occidentale de l’île d’Oléron, la côte sauvage est un véritable paradis pour les surfeurs. Avec ses longues étendues de sable, ses dunes et ses pinèdes, le site est parfaitement exposé à la houle et à l’assaut des vagues de l’Atlantique. Accessible depuis le pont de l’île d’Oléron par la route de Saint-Trojan ou de Grand-Village-Plage, ce spot est incontournable pour tous les amateurs de sports de glisse.

Les Boulassiers

Surf Charente 3

Bien qu’il ne soit pas parfaitement orienté, puisque opposé à l’océan Atlantique, le site des Boulassiers, à La Brée-les-Bains, est en bonne place sur tous les guides destinés aux surfeurs. Considéré comme un spot de repli, il intéresse par l’enroulement des fortes houles d’automne. A défaut, les sportifs pourront toujours aller faire une petite visite à l’église Notre-Dame de l’Assomption ou au moulin de La Fontaine, dont la construction date du XVe siècle.

Les Huttes

Surf Charente 4

Retour vers le phare de Chassiron, à la pointe nord de l’île d’Oléron, cette fois vers la station balnéaire de Saint-Denis-d’Oléron. Avec ses plages de sable fin, sa base nautique et son port de plaisance, le site attire les touristes mais également les surfeurs, qui iront chercher la vague vers le spot des Huttes, un beach break parfaitement exposé à la houle. Le site est également fréquenté par les amateurs de plongée, de voile, de stand up paddle et de ski nautique.

Vert Bois

Surf Charente 5

Dans le sud-ouest de l’île d’Oléron, au pied de la forêt de Saint-Trojan installée au XIXe siècle pour contenir l’avancée des dunes, la petite commune du Grand-Village-Plage voit elle aussi défiler les surfeurs. Entre Vert Bois et la plage de Grand-Village, les amateurs de sensations fortes peuvent même venir se frotter à la vague mythique des Allassins. Un spot réputé et incontournable qui attire aussi les passionnés de char à voile et de skimboard.

Les spots de surf sur l’île de Ré

La Couarde-sur-Mer

Surf Charente 6

Rendez-vous au centre de l’île de Ré, en Charente-Maritime, dans la petite commune de Couarde-sur-Mer, qui offre aux surfeurs quelques cinq kilomètres de plages et de dunes ouvertes sur l’Atlantique. Station balnéaire réputée, la Couarde attire encore pour ses vignobles, son petit port du Goizil et sa base nautique, installée sur un ancien marais aménagé pour permettre de naviguer à toute heure de la journée, sans se soucier des marées.

Le petit Bec

Surf Charente 7

Sur la côte nord de l’île de Ré, la commune des Portes-en-Ré est particulièrement sollicitée par les surfeurs, les kitesurfeurs et les windsurfeurs avec des spots mondialement réputés comme Diamond Head, le Lizay et le petit Bec. A marée montante et portées par une houle nord/nord-ouest, les vagues peuvent ici atteindre 150 mètres de long et 2 mètres de hauteur. Un paradis pour les amateurs de sports de glisse, le spot comptant parmi les plus belles plages de l’île.

Les Grenettes

Surf Charente 8

A proximité de La Rochelle, le spot des Grenettes, sur le hameau de La Noue à l’ouest de Sainte-Marie-de-Ré, est particulièrement fréquenté. Face aux falaises et à la petite plage accessible lorsque la marée l’accorde, les vagues généralement molles et parfois creuses peuvent atteindre 2,50 mètres de hauteur. Un spot qui intéresse également par la qualité de l’eau mais qui exige une certaine dextérité, rochers et caillasses pouvant représenter un danger.

La pointe du Lizay

Surf Charente 9

A l’extrémité nord de l’île de Ré, la pointe du Lizay est certainement le spot le plus puissant de l’île, avec des vagues pouvant atteindre 150 mètres de long et 2,50 mètres de hauteur. Tout comme Diamond Head et le petit Bec, le site fait partie de la Conche des Baleines, cette grande baie délimitée à l’est par la pointe du Lizay et à l’ouest par la pointe des Baleines. Un spot prisé pour ses plages bordées par des dunes, une forêt de pins maritimes et quelques vestiges du Mur de l’Atlantique.

La plage de Pontaillac

Surf Charente 10

Retour sur le continent et plus précisément sur la plage de Pontaillac, à Royan, l’une des plus importantes stations balnéaires de la côte atlantique et principale ville de la Côte de Beauté comme du Royannais. Considéré comme un spot de repli, la plage de Pontaillac est investie par le Surf-Club Royan-Pays royannais. Au programme : plage de sable fin, une houle de ouest à nord-ouest et une eau à plus de 20 degrés l’été. Attention toutefois aux rochers sur la gauche qui peuvent être un danger.

© Mister Corail / DR #Surf #Spot #CharenteMaritime