De la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls jusqu’au parc national de Port-Cros, sans oublier la Corse, le littoral méditerranéen français compte de très nombreux sites de plongée de renom. Voici, d’ouest en est, notre sélection de spots subaquatiques qui n’ont absolument rien à envier aux fonds marins paradisiaques des Caraïbes ou d’Océanie.

PYRENEES-ORIENTALES
La réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls

Site Plongée Méditerranée 01

Entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère, la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls s’étend sur 650 hectares de mer. Outre la baignade, les activités aquatiques y sont strictement encadrées. La plongée sous-marine, par exemple, est autorisée hors périmètre de la réserve intégrale. Parmi les différents sites à explorer selon les niveaux, la réserve offre un sentier sous-marin balisé et surveillé qui permet aux amateurs de palmes, masque et tuba de se familiariser avec les fonds marins.

HERAULT
L’étang de Thau

Site Plongée Méditerranée 02

Relié à la mer Méditerranée par les graus de Marseillan et les canaux de Sète, l’étang de Thau (avec ses 7 500 hectares) n’est autre que le plus grand plan d’eau d’Occitanie. Réputé pour sa production d’huîtres et de moules, l’étang attire aussi pour ses nombreuses activités nautiques. Dans ce milieu fragile sans cesse menacé par la pression du monde moderne, les plongeurs pourront notamment rencontrer des hippocampes, particulièrement nombreux dans l’étang.