Au début de la décennie 70, Christophe est à la Une du magazine Podium aux côtés des vedettes de l’époque. Le chanteur, dont le style et le répertoire sont alors destinés à séduire un public jeune et féminin, se laisse pousser les cheveux et la moustache, annonçant la maturité des Mots bleus qui marqueront un véritable tournant dans sa carrière.

Son « sue-paire-beuh corps ! »

Christophe Mag Podium

En 1974, Podium invite Christophe, le séducteur, à se dénuder pour ses fans dans sa rubrique « sexy ».

« J’aime faire l’amour »

Christophe portrait

Deux ans plus tard, le magazine des jeunes invite Christophe à donner son avis sur dix sujets… de société.

Le Baiser ?
« Il y a plusieurs sortes de baisers. Le baiser amical, le baiser amoureux, le baiser de Judas. En fin de compte, le baiser c’est très commun. »

Les enfants ?
« C’est ma vie. C’est même plus que ça. C’est je pense l’aboutissement de l’amour. J’adore les enfants. »

L’amour ?
« J’aime ça. Je suis un passionné de l’amour, un fou de l’amour. J’aime faire l’amour. »

La liberté de la femme ?
« Je suis tout à fait pour. Et puis non ! La femme doit rester la femme avec tout ce que ça comporte. »

L’amitié ?
« L’amitié c’est un grand mot. Beaucoup de gens s’en servent à tort ou à raison. Peu de personnes peuvent se vanter d’avoir un ami véritable. Pour moi ça n’existe pas. »

Les films érotiques ?
« J’en ai vu pas mal, mais rares sont ceux qui m’aient emballé. La plupart du temps, c’est avant tout vulgaire. Ils sont presque toujours mal faits. »

La chanson française ?
« En ce moment, elle est en pleine évolution. J’aime beaucoup la chanson française et je suis heureux de pouvoir la défendre. »

La guerre ?
« La guerre c’est vraiment con, c’est la connerie humaine, la fin, la merde. »

Le téléphone ?
« Malgré que tout le monde s’en plaigne, ça peut quand même servir. »

La télévision ?
« La télévision connais pas ! Je ne regarde jamais sauf par erreur. »