En ce temps de confinement, nous vous invitons à prendre l’air avec Les Cerfs-volants, une chanson signée Benjamin Biolay que l’on retrouve sur son premier album paru au mois de mai 2001. Rose Kennedy, un opus dédié à la mère du célèbre président américain qui offre une large place à la contemplation et aux balades en bord de mer.

Benjamin Biolay Rose KennedyCe titre, qui occupe la troisième place de l’album, contient un passage de River of no return, une chanson interprétée par Marilyn Monroe. Rivière sans retour est un western américain sorti en 1954 et dans lequel l’actrice donne la réplique au grand Robert Mitchum.
Rose Kennedy, qui a été récompensé par la Victoire de l’album révélation de l’année aux Victoires de la musique en 2002, est entièrement réalisé et produit par Benjamin Biolay. L’auteur-compositeur-interprète originaire de Villefranche-sur-Saône a toutefois sollicité le talent de l’artiste Keren Ann pour quatre titres de l’album.

Les Cerfs-volants

A mesure que le temps passe
Je mesure le temps qui passe
Et tandis que l’eau s’étend
Jusqu’à l’autre bout de l’étang

Je regarde l’aube claire
S’allonger sur les conifères
A l’aulne, à l’orée du jour
Le soleil sera de retour

En dépit des années noires
Des années folles, des heures de gloire
A la lisière du torrent
J’irai m’asseoir sur un banc

On ira faire un tour de barque
On ira déjeuner au parc
On s’embrassera dans le cou
Il y aura tout autour de nous

Les cerfs-volants qui planent
Quelques amants qui flânent
Un petit vent
Les parasols
Plantés dans le sol
Il y a longtemps.

Benjamin Biolay (né le 20 janvier 1973)
Extrait de l’album Rose Kennedy

© Mister Corail