A une période de l’année où nous avons pour habitude de nous ruer dans les jardineries, nous voilà confinés ! L’occasion de nous occuper de nos plantes d’intérieur qui, au printemps, reprennent de la vigueur et ont donc besoin de toutes les attentions. Au programme : nettoyage, aération, taille et apport d’engrais… Voici nos conseils d’entretien pour jardiniers confinés.

Entretien plantes printemps arrosage

Le grand nettoyage de printemps

A la sortie de l’hiver, nos plantes commencent à reprendre vie et ont besoin d’un bon nettoyage de printemps. Cela commence par un dépoussiérage efficace : celui du feuillage avec une éponge humide, mais également des pots avant rempotage et des caches-pots avec une eau très légèrement javellisée. Les traces blanchâtres de calcaire qui ont pu apparaître sur les feuilles durant la froide saison peuvent être nettoyées avec de l’eau vinaigrée. L’arrivée du printemps est également le moment de vérifier que vos plantes n’ont pas été investies par des parasites ou des maladies et donc, si besoin, de les traiter.

En temps de confinement…

En ce temps de confinement où toute la famille est rassemblée à l’intérieur, veillez à ce que certaines plantes considérées comme toxiques ne soient pas à la portée des enfants, comme l’anthurium, le croton ou le laurier rose.

Entretien plantes printemps taille

Taillez et aérez !

Le nettoyage se poursuit par une inspection minutieuse de vos plantes. Supprimez les branches mortes, les feuilles jaunies et les pousses inutiles, ce qui vous permettra d’évaluer si la plante a besoin ou non d’être rempotée. Surveillez particulièrement les plantes vertes, qui souffrent généralement plus durant l’hiver et qui ont souvent besoin d’être taillées. Tuteurez les plantes grimpantes et effectuez un marcottage aérien aux plantes type caoutchouc, dracaena ou yucca dégarnis à la base pour les redynamiser. Aérez bien votre intérieur tout en prenant soin d’éloigner les plantes fragiles des rayons directs du soleil.

Attention : risque de gel !

Bien que le beau temps soit de retour, le mois d’avril est précoce pour sortir à l’extérieur les grandes plantes vertes et d’orangerie. Attendez la mi-mai, que tout risque de gel soit écarté.

Entretien plantes vacances

Arrosage et apport d’engrais

Au printemps, nous avons souvent tendance à sortir nos plantes lorsqu’il pleut ou à les doucher pour les nettoyer. Dans ce cas, attendez que le substrat et les feuilles soient égouttés avant de remettre la plante en place et n’arrosez plus durant une bonne dizaine de jours. Veillez également à ne jamais laisser de l’eau stagner dans les soucoupes. La reprise de l’arrosage doit être contrôlée et progressive à cette période de l’année, tout comme l’apport d’engrais, notamment liquide, qui ne doit pas être surdosé et espacé entre les arrosages. Les jardiniers amateurs préféreront donc les engrais en bâtonnets, à planter en périphérie du pot.

Le jardin en bouteille

Le temps du confinement est l’occasion de s’essayer à la création d’un jardin en bouteille. Pour cela, choisissez des jeunes sujets de plantes vertes qui préfèrent les atmosphères humides comme la fougère, la sélaginelle ou le piléa.

Entretien plantes printemps

Les astuces du bouturage printanier

Les jardiniers plus confirmés se laisseront certainement tenter par le bouturage, qui est conseillé en ce mois printanier. Disposez vos jeunes pousses vigoureuses d’impatience, papyrus ou pothos dans de l’eau enrichie d’engrais organique et à l’abri des rayons directs du soleil. Celles-ci pourront s’enraciner au bout d’un à deux mois.
Concernant les plantes grasses, laissez sécher un à deux jours les pousses à bouturer avant de les repiquer dans un mélange de sable et de tourbe blonde. L’une des plantes les plus simples à bouturer est le bégonia, en prélevant une jeune feuille et en l’incisant avant de la disposer, face supérieure vers le haut, sur un substrat humide et allégé recouvert d’un dôme transparent.

© Mister Corail / DR