Dérèglement hormonal, carences en vitamines, prise de médicaments ou maladie, les causes de la calvitie peuvent être nombreuses. Les nutritionnistes s’accordent toutefois sur un point : certains aliments consommés régulièrement ont le pouvoir de renforcer les cheveux fragiles et ainsi de retarder ou éviter la calvitie. En voici quelques-uns !

La carotte, l’épinard et les légumineuses

Calvitie alimentation

Si tous les légumes sont bons pour la santé, certains sont particulièrement conseillés pour renforcer les cheveux fragiles. C’est le cas de la carotte, riche en bêta-carotènes, qui redynamise la peau et les tissus. L’épinard, riche en fer et en cuivre, se charge quant à lui de stimuler le cuir chevelu. Des pois aux lentilles en passant par le soja ou les haricots, les légumineuses apportent naturellement le fer, le zinc et le magnésium nécessaires à la bonne santé du cheveu.

L’avocat et les fruits secs

Calvitie solution

Du côté des fruits, l’avocat se présente comme un petit remède miracle contre la calvitie. En combinant acide folique et vitamine E, il régénère le cheveu dès sa racine. Des noix aux noisettes, certains fruits secs offrent de leur côté les vitamines et acides gras essentiels à la réparation des tissus capillaires. Les flocons d’avoine, enfin, favorisent la reproduction de kératine, une protéine naturelle qui compose 97% de la matière première des cheveux.

Les œufs et le poisson

Calvitie aide

Parce qu’il contient du soufre et de la biotine, l’œuf est un aliment assez riche pour favoriser la synthèse de la kératine et du collagène. Le cheveu en ressort fortifié et va même pouvoir se régénérer. Les poissons, notamment ceux qui offrent suffisamment d’oméga 3 et de vitamine D comme le saumon, sont particulièrement utiles pour stimuler les follicules pileux et renforcer le cuir chevelu.

Le saviez-vous ?

• La calvitie est un problème qui préoccupe l’homme depuis l’Antiquité. Au fil des siècles, ce dernier a pu ainsi s’appliquer de la salive de cheval, du fumier ou des toiles d’araignées sur la tête.

• La perte de cheveux est appelée alopécie. Elle est généralement hormonale ou héréditaire, mais peut également provenir d’une maladie, d’un problème de peau, du stress, de la prise de médicament ou de carences alimentaires.

• La forme de calvitie la plus répandue est l’alopécie androgénétique, qui est héréditaire. Elle touche 70% des hommes et intervient généralement entre 30 et 40 ans. Certains sujets peuvent toutefois être atteints dès l’adolescence.

• Différents traitements sont aujourd’hui proposés pour lutter contre la calvitie : médicamenteux (finastéride, minoxidil, dutastéride…), esthétique (greffe, micro-greffe…) et cosmétiques (micro-pigmentation, vaporisateurs, perruques…).

© Mister Corail