Si les plantes parfumées sont nombreuses à l’air libre, peu sont capables de nous enivrer lorsqu’elles sont cultivées en intérieur ou à la maison. Nous sommes donc partis à la recherche de ces espèces qui, moyennant quelques efforts d’entretien, peuvent exhaler un puissant parfum sans pour autant avoir besoin de nature ou d’un jardin.

Le frangipanier, exotique et érotique

Plante d'intérieur parfumée 1

Bienvenue dans les îles paradisiaques du Pacifique Sud avec le plumeria alba, ou frangipanier, dont les fleurs exhalent un puissant parfum vanillé et qui évoque, comme son nom l’indique, la frangipane. Surnommée la fleur des temples, cette plante offre l’avantage, moyennant un climat chaud, ensoleillé et un fort taux d’humidité, de fleurir toute l’année. Cultivé en plante d’intérieur, le frangipanier est très décoratif mais vit rarement plus d’une année.

L’entretien du frangipanier

Terreau : mélange bien drainé de terreau de tourbe, sable et terre de jardin.
Emplacement : plein soleil.
Arrosage : laisser sécher le terreau entre deux arrosages.
Entretien : apporter de l’engrais liquide pour cactées deux fois par mois en été.

L’encyclia, une orchidée parfumée

Plante d'intérieur parfumée 2

Au rayon des orchidées, nous avons retenu l’encyclia, originaire des Antilles, qui dans le genre sensuel et délicat, compte parmi les plus parfumées de l’espèce. Comme de nombreuses orchidées, l’encyclia est difficile d’entretien, surtout en intérieur où elle n’est parfois qu’éphémère. Pour profiter de son parfum, il convient donc de la cultiver dans une serre ou une véranda en maintenant un taux excessif d’humidité, quitte à vaporiser la plante plusieurs fois dans la journée.

L’entretien de l’encyclia

Terreau : mélange de mousse de polyuréthane, écorces de pin, dolomie et polystyrène expansé.
Emplacement : forte luminosité sans contact avec les rayons directs du soleil.
Arrosage : deux fois par semaine au printemps et en été, une fois par semaine en automne et en hiver.
Entretien : apporter régulièrement de l’engrais liquide pour orchidées durant l’été, rempoter pour permettre à la plante de se développer.

Le gardénia, une fragrance puissante

Plante d'intérieur parfumée 3

Les amateurs de plantes parfumées seront comblés par le gardenia thunbergia, originaire de Chine et du Japon, qui dégage une fragrance puissante, capiteuse et qu’ils ne seront pas prêts d’oublier. Comme le frangipanier, le gardénia a besoin d’un très fort taux d’humidité pour s’émanciper. Sa durée de vie dans nos intérieurs est donc limitée. Sa culture est conseillée dans une serre ou une véranda abritée des courants d’air et des écarts de température.

L’entretien du gardénia

Terreau : terre de bruyère bien drainée et agrémentée de terreau de feuilles.
Emplacement : plein soleil sauf en été.
Arrosage : maintenir le substrat humide, arroser avec de l’eau non calcaire et à température ambiante.
Entretien : apporter de l’engrais liquide pour orchidées tous les 15 jours durant la croissance.

La vanille, l’incontournable plante parfumée

Plante d'intérieur parfumée 4

Originaire des Antilles et de Polynésie, la vanille offre un parfum de premier choix dans les gastronomies du monde entier. Mais la plante séduit également à l’état naturel, avec sa fleur odorante qui donnera naissance à la fameuse gousse de vanille. La plante se cultive aussi à la maison, moyennant un pot large, un support sur lequel elle pourra grimper et un humidificateur électrique…La vanille ne pouvant survivre sans un taux excessivement élevé d’humidité.

L’entretien de la vanille

Terreau : mélange de tourbe, terreau, écorces de pin, racines de polypode, sphagnum et polystyrène expansé.
Emplacement : forte luminosité sans contact avec les rayons directs du soleil.
Arrosage : jusqu’à trois fois par semaine.
Entretien : apporter de l’engrais liquide pour orchidées une fois par semaine durant l’été.

Le narcisse, toute la fraîcheur du printemps

Plante d'intérieur parfumée 5

Avec son parfum jeune et dynamique, le narcissus tazetta fleure bon la fraîcheur du printemps. Originaire du bassin méditerranéen, c’est l’une des plantes les mieux adaptées à notre climat pour une culture au jardin ou en pot à la maison. Comme toutes les bulbeuses, le narcisse exigent un certain entretien : un apport riche en engrais après la floraison et un confinement de deux mois dans l’obscurité. Bien entretenu, le narcisse peut refleurir durant plusieurs années.

L’entretien du narcisse

Terreau : mélange de terreau, sable et terre de jardin.
Emplacement : plein soleil.
Arrosage : uniquement durant la floraison.
Entretien : protéger le narcisse de l’humidité, la plante risquant de pourrir rapidement.

Quelques autres plantes d’intérieur courtisées pour leur parfum

– Le bégonia (begonia solananthera).
– Le bouvardia (bouvardia longiflora).
– Le buis de Chine (murraya paniculata).
– Le calamondin (citrus x microcarpa).
– La coelogyne (coelogyne cristata).
– La dame de la nuit (brassavola nodosa).
– Le Datura (brugmansia arborea).
– La fleur de porcelaine (hoya carnosa).
– Le jasmin (jasminum polyanthum).
– Le lycaste (lycaste aromatica).
– L’orchidée reine (cattleya).
– Le pélargonium (pelargonium spp).
– La suzanne aux-yeux-noirs (thunbergia alata).
– La violette de Perse (exacum affine).

© Mister Corail / DR