On les appelle les boissons de l’effort. Qu’elles soient énergétiques, énergisantes ou vitaminées, elles promettent aux sportifs toujours plus d’endurance durant l’effort et une meilleure récupération. Mais parmi la multitude des breuvages miracles proposés sur le marché, tous ne sont pas adaptés.

Boissons Hydratation Sport

Quel que soit le sport pratiqué, prenez tout d’abord en compte la durée plutôt que l’intensité de l’effort. En deçà d’une heure de sport, notre corps n’a besoin que d’eau pure, minérale ou du robinet. Au-delà d’une heure d’efforts, nous commençons à puiser de l’énergie dans nos réserves, les muscles, les graisses ou le foie, et avons donc besoin d’un apport énergétique en sucre et en sels minéraux.
La question du choix de ces boissons dites de l’effort ne se pose donc que dans le cas d’une séance de sport prolongée. Une bonne hydratation est alors indispensable pour éviter les coups de fatigue, les courbatures et les blessures. La mauvaise hydratation est d’ailleurs l’une des premières causes de problèmes rencontrés par les sportifs de haut niveau.

Bien s’hydrater : mode d’emploi

Une bonne hydratation commence avant l’effort, en buvant au moins un demi-litre d’eau dans les deux heures qui précèdent la séance de sport. Durant l’effort, nous perdons environ un litre d’eau par heure. L’apport de boissons énergétiques, par petites gorgées régulières et à température ambiante, est donc conseillée. Après l’effort, une eau minérale de préférence pétillante suffit pour récupérer.
Avant et après votre séance de sport, préférez donc une eau minérale ou du robinet. Mais durant l’effort, les boissons proposées ne sont pas toutes adaptées. A commencer par les boissons dites énergisantes type Red Bull, Monster ou Dark Dog. Trop sucrés et pauvres en sels minéraux, ces breuvages à base de caféine, de ginseng ou de taurine excitent plus qu’ils n’ont d’effets sur l’endurance, la puissance ou la force. Pire, ils peuvent entraîner des contractions cardiaques durant l’effort.

Les boissons diététiques de l’effort

Même son de cloche du côté des boissons dites vitaminées comme Vitamin Well ou Alibi, elles aussi trop sucrées, moins assimilables et qui représentent peu d’intérêt pour les sportifs. Ces breuvages, qui sont de plus beaucoup moins riches en vitamines que les vrais fruits et légumes, peuvent toutefois intéresser les personnes carencées.
Restent les boissons dites isotoniques et énergétiques, également appelées boissons diététiques de l’effort. Spécialement conçues pour les sportifs, ces boissons offrent l’avantage d’apporter de l’énergie grâce à des sucres à assimilation rapide, de l’endurance avec des sucres à digestion lente, des vitamines et des sels minéraux. Parmi les marques les plus populaires : Powerade, Isostar, Gatorade, Aptonia ou Isodrink.

© Mister Corail