Elles sortent tout droit de l’ouvrage référence publié en 2006 par Robert Dimery et sa horde de critiques internationaux, 1001 albums you must hear before you die. Et elles ne sont pas franchement nombreuses, ses chanteuses sélectionnées dans ce gigantesque classement musical établi entre 1955 et aujourd’hui. En fouillant dans notre discothèque, nous en avons retrouvé dix… 10 femmes que nous vous conseillons, nous aussi, d’écouter au moins une fois au cours de votre vie !

Nina Simone : Wild is the wind (1966)


Sorti en 1966 sous le label Philips Records, Wild is the wind est l’un des 34 albums originaux de la chanteuse américaine de jazz Nina Simone. Porté par le titre Wild is the wind, l’album comporte également la chanson Four women, écrite par Nina Simone, qui dénonce les stéréotypes dont sont victimes les femmes afro-américaines et qui sera interdite de diffusion sur de nombreuses radios.

Kate Bush : The Dreaming (1982)


Sorti en 1982, The Dreaming est le quatrième opus de la chanteuse britannique Kate Bush, qui est l’une des rares artistes féminines à classer plusieurs disques dans la sélection des 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie. Après un accueil mitigé, cet album expérimental va gagner en notoriété au fils des années, jusqu’à intégrer la liste des 50 meilleurs albums excentriques de tous les temps.

Sade : Diamond life (1984)


Sorti en 1984, Diamond life est le premier album de la chanteuse britannique Sade, qui est aussi le nom de son groupe. Porté par le titre Smooth Operator, l’album remporte un énorme succès en Grande-Bretagne avant de s’émanciper à travers le monde. Il est certifié disque de platine aux Etats-Unis, en Australie, au Canada et dans de nombreux pays d’Europe, dont la France.

Tracy Chapman : Tracy Chapman (1988)


Sorti en 1988, Tracy Chapman est le nom du premier album éponyme de cette musicienne américaine découverte lors du concert hommage pour les 70 ans de Nelson Mandela, le 11 juin au stade londonien de Wembley. Porté par les titres Fast Car et surtout Talkin’ bout a revolution, l’album connaît un succès retentissant dans le monde entier et notamment en France, avec plus d’un million d’exemplaires vendus.

Sinéad O’Connor : I do not want what I haven’t got (1990)


Sorti en 1990, I do not want what I haven’t got est le deuxième album de la sulfureuse chanteuse irlandaise Sinéad O’Connor. C’est le disque le plus vendu de l’année 1990 dans le monde. Porté par le tube Nothing compares 2 U, cet album qui performe dans le rock alternatif prend la tête du Billboard américain et va se classer numéro 1 dans de nombreux pays, dont le Canada et le Royaume-Uni.

Tori Amos : Little earthquakes (1992)


Sorti en 1992, Little earthquakes est le premier album solo de Tori Amos après son départ du groupe Y Kant Tori Read. Si le disque a eu du mal à voir le jour, il va pourtant propulser la chanteuse américaine d’origine irlandaise sur la scène internationale et reste, à ce jour, son album le plus vendu. Il est porté par les singles Crucify, Winter, Me and a gun, China et Silent all these years.

Björk : Debut (1993)


Sorti en 1993, Debut est le premier album de la chanteuse islandaise Björk après son départ du groupe The Sugarcubes. Ecoulé à près de 3 millions d’exemplaires dans le monde, il reste à ce jour le disque le plus vendu de la chanteuse. L’album est porté par les titres Venus as a Boy, Violently Happy, Play Dead, Big Time Sensuality et surtout Human Behaviour, que Björk a composé durant son adolescence.

Portishead : Dummy (1994)


Sorti en 1994, Dummy est le premier album du groupe anglais Portishead et de la chanteuse Beth Gibbons. Considéré comme l’un des albums les plus novateurs des années 90, c’est lui qui fait connaître le genre trip hop au grand public. Ecoulé à plus de 4 millions d’exemplaires, Dummy est principalement porté par le titre Glory Box, qui a depuis été repris à de multiples reprises au cinéma et à la télévision.

Madonna : Ray of Light (1998)


Sorti en 1998, Ray of Light est le septième album studio de Madonna. C’est l’un des plus grands succès commerciaux de l’année. Couronné par trois Grammy Awards, cet album applaudi pour la qualité de sa musique et les paroles de ses chansons s’écoule à plus de 20 millions d’exemplaires. Parmi les principaux singles parus, Frozen, Ray of Light ou The Power of Good-Bye.

Adele : 25 (2015)


Sorti en 2015, cinq ans après 21, 25 est le troisième album de la chanteuse Adele. Ecoulé à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde, 25 est porté par les tubes Hello, When we were young, Send my love (To your new lover) et est un nouveau succès planétaire pour la chanteuse britannique. L’album se classe numéro un dans une bonne vingtaine de pays, dont la France.

Ces autres chanteuses qu’il faut aussi avoir écoutées !

Billie Holiday : Lady in Satin (1958)
Sarah Vaughan : At Mister Kelly’s (1958)
Ella Fitzgerald : Ella Fitzgerald sings the George and Ira Gershwin songbook (1959)
Joan Baez : Joan Baez (1960)
Aretha Franklin : I never loved a man the way I love you (1967)
Janis Joplin : Pearl (1971)
Patti Smith : Horses (1975)
Blondie (Deborah Harry) : Parallel Lines (1978)
Marianne Faithfull : Broken English (1979)
Tina Turner : Private Dancer (1984)
Suzanne Vega : Suzanne Vega (1985)
Sheryl Crow : Tuesday Night Music Club (1993)
Alanis Morissette : Jagged Little Pill (1995)
Ute Lemper : Punishing Kiss (2000)
Norah Jones : Come away with me (2002)
Amy Winehouse : Back to Black (2006)
Beyoncé : Beyoncé (2013)

© Mister Corail