Arrogant et râleur pour certains, galant et raffiné pour d’autres, le Français porte son fardeau de qualités et de défauts qui font sa réputation à travers le monde. Afin d’y voir plus clair dans cet amoncellement de rumeurs et de clichés, nous sommes allés voir ce qu’en pensaient les écrivains des siècles derniers. Car si les modes passent, il se pourrait bien que le Français, lui, n’ait pas beaucoup changé.

Citations France 1

« France, mère des arts, des armes et des lois. »
1558, Joachim Du Bellay, extrait des Regrets.

« Les Français sont charmants, et surtout les Françaises. »
1761, Charles-Simon Favart, extrait des Trois sultanes.

« Le sentiment de l’honneur national n’est jamais qu’assoupi chez les Français. Il ne faut qu’une étincelle pour le rallumer. »
1769-1821, Napoléon Bonaparte, extrait des Maximes et pensées.

« Les Français sont jaloux de leurs maîtresses, et jamais de leurs femmes. »
1789-1798, Giacomo Casanova, extrait de L’histoire de ma vie.

« France : La passion est ici une vertu. »
1791, Ann Radcliffe, extrait de La Forêt ou l’Abbaye de Saint-Clair.

« La France, pays où il est souvent utile de montrer ses vices, et toujours dangereux de montrer ses vertus. »
1795, Chamfort, extrait de Maximes et pensées, caractères et anecdotes.

« Un bon Allemand ne peut souffrir les Français, mais il boit volontiers les vins de France. »
1808, Johann Wolfgang von Goethe, extrait de Faust.

« En France, les hommes qui ont perdu leur femme sont tristes, les veuves au contraire gaies et heureuses. »
1822, Stendhal, extrait De l’amour.

« Avoir sa belle-mère en province quand on demeure à Paris, et vice versa, est une de ces bonnes fortunes qui se rencontrent toujours trop rarement. »
1829, Honoré de Balzac, extrait de La Physiologie du mariage.

« En France particulièrement, les mots ont plus d’empire que les idées. »
1832, George Sand, extrait d’Indiana.

Citations France 2

« L’Angleterre est un empire, l’Allemagne un pays, la France est une personne. »
1833, Jules Michelet, extrait d’Histoire de France.

« Le Français est toujours prompt à se scandaliser de tout succès rapide. »
1836-1846, Émile de Girardin, extrait des Questions de mon temps.

« J’aime tout de la France, excepté cette chose souvent inqualifiable qu’on est convenu d’appeler l’esprit français. »
1840, Victor Hugo, extrait de Faits et croyances.

« Les pieds me brûlaient à Paris, je ne pouvais m’habituer au ciel gris et triste de la France, ma patrie; qu’aurais-je donc pensé du ciel de la Bretagne, ma matrie, pour parler grec? »
1848, François René de Chateaubriand, extrait de Mémoires d’outre-tombe.

« Nous, les Français, nous avons une telle peur d’être dupes des autres que nous finissons par l’être de nous-mêmes, et que la défiance nous coûte plus cher que la crédulité. »
1867, Emile de Girardin, extrait des Pensées et maximes.

« La France a trente-six millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement. »
1868, Henri Rochefort, extrait de La lanterne.

« En France, on exhibe des farceurs étrangers, et à l’étranger, des farceurs français ! »
1873, Jules Verne, extrait du Tour du monde en 80 jours.

« Ajoutez deux lettres à Paris : c’est le paradis. »
1887-1910, Jules Renard, extrait de Journal.

« J’ai quitté Paris et même la France, parce que la tour Eif­fel finis­sait par m’ennuyer trop. »
1890, Guy de Maupassant, extrait de La vie errante.

« À moins de changer les Français, il n’y a rien à changer en France. »
1897, Anatole France, extrait du Mannequin d’osier.

Citations France 3

« Le vin rouge français a toujours, en Angleterre, un goût d’encre ; en France il a un goût de soleil. »
1921, George Moore, extrait de Mémoires de ma vie morte.

« Peut-être Paris ne vaut-il que par ses provinciaux ? »
1926, François Mauriac, extrait de La province.

« Les Français sont le peuple européen de la culture par excellence. »
1928, Hermann von Keyserling, extrait d’Analyse spectrale de l’Europe.

« Peut-être la France est-elle le seul pays où le ridicule ait joué un rôle historique. »
1931, Paul Valéry, extrait de Regards sur le monde actuel.

« Le Français a l’ironie, et c’est ce qui lui donne son piquant. »
1937, Alphonse de Châteaubriant, extrait de La gerbe des forces.

« Paris n’est rien, ni la France, ni l’Europe, ni les Blancs… une seule chose compte, envers et contre tous les particularismes, c’est l’engrenage magnifique qui s’appelle le monde. »
1937, Ella Maillart, extrait d’Oasis interdites.

« Le désir du privilège et le goût de l’égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque. »
1938, Charles de Gaulle, extrait de La France et son armée.

« Quand Paris se sent morveux, c’est la France tout entière qui se mouche. »
1938, Marcel Aymé, extrait de Silhouette du scandale.

« On ne refera pas la France par les élites, on la refera par la base. »
1938, Georges Bernanos, extrait des Grands cimetières sous la lune.

« Le monde change, et avec lui les hommes et la France elle-même. Seul l’enseignement français n’a pas encore changé. Cela revient à dire qu’on apprend aux enfants de ce pays à vivre et à penser dans un monde déjà disparu. »
1946, Albert Camus, extrait de Un style de vie (Terre des Hommes).

Citations France 6

« En France, le ridicule ne tue pas. On en vit. »
1950, Henri Jeanson, extrait de Lady Paname.

« A Paris, quand on croise une femme dans la rue et qu’on la regarde, on commet presque une infidélité. Regarder une Française et être vu par elle, on dirait qu’on ébauche un roman d’amour ! »
1958, Sacha Guitry, extrait de Théâtre, je t’adore.

« Un Canadien français, c’est un type qui donne son cœur à la France, son argent à l’Angleterre, son sang à la Croix-Rouge… et son vote à tort et à travers. »
1963, Emile Coderre, extrait de Jean Narrache chez le diable.

« Il existe une prédilection masochiste des Français pour deux exercices dans lesquels ils se révèlent malchanceux : la guerre et le football. »
1973, Michel Audiard, extrait de Vive la France.

« Les Français ne conçoivent guère le pouvoir ; ce qui leur est familier, c’est l’abus de pouvoir. »
1976, André Malraux, extrait de La corde et les souris.

« Le christianisme en France est en train de devenir folklorique. »
1977, Hervé Bazin, extrait de Ce que je crois.

« Quand le franc s’enfièvre, c’est la France qui est malade. »
1978, François Mitterrand, extrait de L’abeille et l’architecte.

« La France sans Paris, c’est comme un gigot sans moutarde. »
1979, Pierre Perret, extrait des Pensées.

« Il y a dans la nature française un principe d’indestructibilité qui tient à la fois à la fierté de l’esprit et à la gloire du langage. »
1982, Jean Ethier-Blais, extrait des Pays étrangers.

« Après avoir été longtemps le cerveau de l’Europe, Paris est encore aujourd’hui la capitale de quelque chose de plus que la France. »
1984, Milan Kundera, extrait de l’Entretien avec Antoine de Gaudemar.

Citations France 4

« En France l’argent est un vilain péché. C’est pourquoi de plus en plus de Français vont se confesser en Suisse. »
1986, Jacques Mailhot, extrait de La politique d’en rire.

« La France se nomme diversité. »
1986, Fernand Braudel, extrait de L’identité de la France.

« Les étoiles qui sont au-dessus de la France devraient appartenir à la France. »
1988, Jean-Marie Gourio, extrait de Brèves de comptoir.

« Quand il règne dans un ouvrage une haine profonde et radicale de la France, il est évident que seul un Français peut l’avoir écrit. »
1990, Jean Dutourd, extrait des Pensées.

« Ils sont des millions de Français qui adorent la France, mais ce n’est jamais la même. »
1991, Robert Sabatier, extrait du Livre de la déraison souriante.

« Quand un coup foireux se déclare dans le monde, le Français joue des coudes pour en être. »
1996, Frédéric Dard, extrait des Pensées de San-Antonio.

« La polygamie est entièrement légale en France : il suffit d’être doué pour le mensonge. »
1997, Frédéric Beigbeder, extrait de L’Amour dure trois ans.

« A Paris, quand on vient de province, on a toujours quelque chose à cacher. »
2007, Dominique Barbéris, extrait de Quelque chose à cacher.

« La France est ce pays magique où le plus commun des troquets peut vous servir n’importe quand un grand champagne à température idéale. »
2014, Amélie Nothomb, extrait de Pétronille.

« En France, les gens sont méchants, mais tout le reste, les maisons, les fontaines, les paysages, sont très doux. Ils consolent. »
2017, Frédéric Verger, extrait de Les rêveuses.

Citations France 5

© Mister Corail / DR