Dans notre série « Les beaux gosses », nous nous intéressons aujourd’hui au cas Arnaud Valois. Découvert par le grand public en 2017 dans 120 battements par minute, ce jeune acteur présenté comme une star montante du cinéma français publie chez Gallimard une version revisitée du Vilain petit canard, sur une musique signée Etienne Daho.

Arnaud Valois 1

Lorsque Arnaud Valois est contacté par l’équipe du casting de 120 battements par minute, sa carrière est à l’arrêt. Le comédien lyonnais, qui s’était illustré dix ans plus tôt dans Cliente de Josiane Balasko ou La Fille du RER d’André Téchiné, semble même avoir tourné le dos au métier d’acteur.
Le réalisateur Robin Campillo en décide autrement et lui offre un rôle phare dans ce film dramatique qui va créer l’événement lors de la 70e édition du Festival de Cannes. Mai 2017. En quelques jours, Arnaud Valois passe de l’ombre à la lumière, déjà considéré par certains comme la nouvelle star du cinéma français.

Arnaud Valois 2

La nouvelle star du cinéma français

Dès lors, les récompenses et les collaborations s’enchaînent. Des Oscars aux Golden Globes, l’acteur français investit la scène internationale. Au début de l’année 2018, il est nommé dans la catégorie Meilleur espoir masculin lors de la 43e cérémonie des Césars. Le trophée revient finalement à l’acteur argentin Nahuel Pérez Biscayart, lui aussi au casting de 120 battements par minute.
La carrière d’Arnaud Valois tourne à plein régime. Au mois d’octobre, il participe au tournage du clip L’Etincelle, extrait de l’album Blitz d’Etienne Daho. L’acteur avait croisé la route du « parrain de la French Pop » deux ans plus tôt, lors d’un dîner à l’occasion du Sidaction. Une amitié naît « gentiment ». Et avec elle un nouveau projet : revisiter Le Vilain petit canard d’Andersen.

Arnaud Valois 3

« Avoir un côté vilain petit canard, c’est une force ! »

Le 7 novembre 2019 paraît ainsi le livre musical chez Gallimard, réalisé avec Olivier Tallec et Héloïse Chouraki. « Dans une discographie parfaite, il y a un disque pour enfants et un album de Noël », avait prévenu Etienne Daho. Rien d’étonnant alors à ce que le chanteur assure la promotion du Vilain petit canard aux côtés de celui qui a donné vie à ses envies.
« Dans une société trop normée, avoir un côté vilain petit canard, c’est une force ! » Sur le plateau de Quotidien, les deux hommes affichent une franche complicité. « On a tous été un petit canard à un moment ou à un autre », explique Arnaud. « La fin du vrai conte est très dure. On a essayé de la rendre un peu plus humaine… » Et pour la découvrir, rendez-vous le 25 décembre, sous le sapin de Noël.

La filmographie d’Arnaud Valois

Arnaud Valois 4

– Plutôt d’accord, de Christophe et Stéphane Botti (2004).
– Selon Charlie, de Nicole Garcia (2006).
– L’Application des peines, de Cyprien Vial (2007).
– Cliente, de Josiane Balasko (2008).
– La Fille du RER, d’André Téchiné (2009).
– Eyes Find Eyes, de Jean-Manuel Fernandez et Sean Price Williams (2011).
– 120 battements par minute, de Robin Campillo (2017).
– Le Bleu du ciel, de Marie Rosselet-Ruiz (2018).
– Mon bébé, de Lisa Azuelos (2019).
– Paradise Hills, d’Alice Waddington (2019).
– Si demain, de Fabienne Godet (2019).
– Méduse, de Sophie Lévy (2019).

© Mister Corail / DR