Parce qu’elles sont associées à la vie et expriment nos sentiments, les fleurs s’offrent traditionnellement à la Toussaint en souvenir de nos proches défunts. Mais en ce début du mois de novembre, où la nature commence à se montrer moins généreuse, il convient d’opter pour des variétés de saison, choisies pour leur rusticité et leur floraison.

Le chrysanthème
Star de la Toussaint malgré lui

Toussaint Chrysanthème« Je suis dans la fleur d’un âge qui commence à sentir le chrysanthème », Robert Lassus, écrivain français.

Voilà une spécificité bien française ! Fleur star de la Toussaint, le chrysanthème fleurit abondamment nos cimetières en ce début du mois de novembre. Rien pourtant, dans le traditionnel langage des fleurs, n’associe cette fleur à la mémoire des défunts. Au contraire, le chrysanthème évoque le déclin de l’amour et des sentiments.
L’introduction de cette fleur dans nos cimetières est en réalité historique. Le 11 novembre 1919, lors du premier anniversaire de l’armistice, Georges Clémenceau appelle les Français à fleurir les tombes des soldats tombés au front. Le chrysanthème est désigné, car il est l’une des rares plantes à fleurir à cette période de l’année.

L’entretien du chrysanthème : fiche technique

Nom botanique : chrysanthemum.
Saisonnalité : plante annuelle et gélive.
Culture : facile.
Plantation : printemps.
Sol : tous types de sols.
Exposition : ensoleillée.
Arrosage : en période de sécheresse.
Floraison : été-automne.
Atouts : croissance rapide, floraison décorative.

Rédiger un message de condoléances