« Des bonbons ou un sort ! » Aujourd’hui, les fantômes, sorciers, vampires et autres petits zombies sont de sortie pour semer la terreur dans nos rues, quémandant au passage quelques friandises… En ce dernier jour du mois d’octobre, veille de la Toussaint, les citrouilles vont mourir de trouille, car voici Halloween !

Halloween… pour les nuls !

• Halloween est une célébration d’origine celtique, héritage de la fête païenne de Samain.

• Halloween est célébrée le 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.

• Le mot Halloween vient de l’anglais « All Hallows-Even », qui se traduit par la veille de tous les saints ou de la Toussaint.

• Très populaire en Irlande, en Écosse, en Angleterre et au Pays de Galles, Halloween est introduite aux Etats-Unis au milieu du XIXe siècle.

• A Halloween, le personnage le plus populaire est Jack-o’-lantern, né d’un vieux conte Irlandais et symbolisé par une bougie disposée dans un navet personnifié.

• Le navet symbolisant Halloween est progressivement remplacé par la citrouille, plus large et facile à sculpter.

• De nombreux autres personnages sont associés à Halloween : fantômes, sorcières, vampires, zombies, squelettes, loups-garous et autres démons.

• Les couleurs associées à Halloween sont l’orange et le noir.

• Certains plats sont traditionnellement dégustés à Halloween, comme le barmbrack irlandais, le bonfire toffee anglais, le toffee apple australien, la tarte à la citrouille, le cidre chaud ou le pop-corn.

• Aujourd’hui, Halloween est surtout célébrée dans les pays anglo-saxons, du Royaume-Uni aux États-Unis en passant par l’Australie, l’Irlande, le Canada et la Nouvelle-Zélande.

• Ailleurs dans le monde, d’autres fêtes identiques sont célébrées comme le Dia de los muertos au Mexique, la Fête des fantômes en Chine ou la Fête de la châtaigne en Catalogne.

• Fêter Halloween est interdit dans certains pays, principalement pour résister à l’envahissement de la culture américaine, comme en Russie, au Venezuela ou en Equateur.

• Selon la tradition, les enfants se déguisent en fantômes, monstres ou vampires et parcourent les habitations pour quémander des friandises.

SONY DSC

A Halloween, préparez votre citrouille !

1. Choisissez une grosse citrouille dont le socle est stable.
2. Découpez le haut de la citrouille qui, avec son pédoncule vert, servira de chapeau.
3. Retirez la chair à l’aide d’une cuillère et raclez l’intérieur de la citrouille avant de la rincer. Réservez la chair pour en faire une tarte, une soupe ou un gratin.
4. Dessinez le visage souhaité sur votre citrouille et découpez en suivant les traits avec un couteau bien aiguisé.
5. Insérez une large bougie à l’intérieur de votre citrouille. Allumez et redisposez le chapeau.

Films Halloween

A Halloween, le film d’horreur est de mise

De très nombreux films d’horreur ou d’animation et séries télévisées sont dédiés à Halloween et sont régulièrement retransmis au cinéma ou à la télévision au soir de cette fête. En voici quelques-uns :

La Nuit des masques, de John Carpenter (1978).
Hocus Pocus, de David Kirschner et Mick Garris (1993).
L’Étrange Noël de monsieur Jack, de Tim Burton (1993).
Buffy contre les vampires, de Joss Whedon (1997).
Le Fantôme d’Halloween, de D. J. MacHale (1997).
Charmed, de Constance M. Burge (1998 ).
Les Sorcières d’Halloween, de Duwayne Dunham (1998).
Le Masque d’Halloween, de Robert Mann (2006).
Trick ‘r Treat, de Michael Dougherty (2008).
Le Crime d’Halloween, de Charles Palmer (2010).
Le Sauveur d’Halloween, de Peter Sullivan (2011).

Halloween fait régulièrement son apparition dans d’autres films et séries, des Simpsons à Friends en passant par Batman, Shrek ou Winnie l’ourson.

Lieux terrifiants Halloween

Terreur, de Guy de Maupassant
Notre poème pour Halloween

Ce soir-là j’avais lu fort longtemps quelque auteur.
Il était bien minuit, et tout à coup j’eus peur.
Peur de quoi ? je ne sais, mais une peur horrible.
Je compris, haletant et frissonnant d’effroi,
Qu’il allait se passer une chose terrible…
Alors il me sembla sentir derrière moi
Quelqu’un qui se tenait debout, dont la figure
Riait d’un rire atroce, immobile et nerveux :
Et je n’entendais rien, cependant. O torture !
Sentir qu’il se baissait à toucher mes cheveux,
Et qu’il allait poser sa main sur mon épaule,
Et que j’allais mourir au bruit de sa parole !…
Il se penchait toujours vers moi, toujours plus près ;
Et moi, pour mon salut éternel, je n’aurais
Ni fait un mouvement ni détourné la tête…
Ainsi que des oiseaux battus par la tempête,
Mes pensées tournoyaient comme affolés d’horreur.
Une sueur de mort me glaçait chaque membre,
Et je n’entendais pas d’autre bruit dans ma chambre
Que celui de mes dents qui claquaient de terreur.

Un craquement se fit soudain ; fou d’épouvante,
Ayant poussé le plus terrible hurlement
Qui soit jamais sorti de poitrine vivante,
Je tombai sur le dos, roide et sans mouvement.

Halloween citations

10 citations pour trembler à Halloween

« Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. »
Stephen King, écrivain américain.

« Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons. »
André Gide, écrivain français.

« Fantôme. Signe extérieur évident d’une frayeur interne. »
Ambrose Bierce, écrivain américain.

« Le sommeil n’est pas un lieu sûr. »
Jean Cocteau, artiste français.

« Si la nuit est noire, c’est pour que rien ne puisse nous distraire de nos cauchemars. »
Bill Watterson, peintre américain.

« Il y a le peureux qui regarde sous son lit, et le peureux qui n’ose même pas regarder sous son lit. »
Jules Renard, écrivain français.

« Dis-moi qui tu hantes, et je te dirai qui tu es. »
Miguel de Cervantès, romanier espagnol.

« Nos cauchemars, c’est notre âme qui balaye devant sa porte. »
Jacques Deval, dramaturge français.

« Le timide a peur avant le danger, le lâche au milieu du danger, le courageux après le danger. »
Jean-Paul Richter, écrivain allemand.

« Si tu as peur de la mort, n’écoute pas ton cœur battre la nuit. »
Paul-Jean Toulet, écrivain français.

Jour des morts

© Mister Corail / DR

Publicités