Du 22 au 29 octobre, Georges Brassens réinvestit son île natale, Sète, pour un festival musical et culturel qui se déroulera en grande partie sur la Place de la République, quartier dont est originaire le poète et qui fait aujourd’hui l’objet de vives tensions entre les autorités de la ville et les Sétois. Organisée par l’association Cap Brassens, cette sixième édition se veut « aérée » et « intemporelle », avec de nombreux artistes venus de Suisse et des quatre coins du pays.

Hommage José Caspel BrassensEn hommage à José Capel

« Si je le fais, c’est pour José ! » C’est la phrase qui revient le plus souvent chez nos adhérents, son sourire est encore présent dans nos mémoires, alors on continue, pour lui, pour Georges. Le festival a six ans, c’est un bel enfant qui grandit et qui commence à avoir une réputation (et pas mauvaise) », annonce Isabelle François, la présidente de l’association Cap Brassens.
José Capal, guitariste et chanteur pour les groupes Color Humano et Color Brassens, est le créateur de l’association Cap Brassens, l’instigateur du festival 22 V’là Georges et autres événements autour du poète organisés toute l’année. Il s’est éteint le 19 octobre 2017 à l’âge de 52 ans, des suites d’une longue maladie, à quelques jours seulement de l’ouverture de son festival. C’est une nouvelle édition qui se déroule aujourd’hui sans lui.

Une 6e édition sous tensions !

Salle Georges Brassens Sète

Cette sixième édition du festival intervient dans un contexte difficile entre les Sétois et leur maire, François Commeinhes. Thème de la discorde : la Salle Georges Brassens, qui trônait fièrement sur le toit des Halles de Sète, détruite par la mairie pour en faire… un parking !
A l’heure où la place de la voiture fait polémique dans une ville où la circulation est totalement saturée et face à l’incompréhension des Sétois, très attachés à cette salle qui accueillait des événements populaires, les autorités semblent hésiter sur un nouvel emplacement à trouver… Le choix du centre-ville étant fortement critiqué.
Autre épine dans le pied du maire, la Place de la République, ou se déroule en grande partie le festival, qui le reste de l’année est totalement délaissée par les autorités. Unique survivant de ce quartier autrefois vivant et animé, le traditionnel marché aux puces dominical, que les citoyens de la ville tentent, à coups de pétitions répétées, de sauver.
Si ce marché est essentiel à la survie de certains habitants dans un quartier en partie vétuste, la mairie a tout bonnement décidé, le dimanche 20 octobre, de l’annuler !

-> Consultez la pétition : « Sauvons le traditionnel marché aux puces de Sète ! »

Faîtes entrer les artistes !

Hommage Georges Brassens

Durant huit jours, une trentaine de groupes, musiciens et artistes vont se donner en spectacle sur les scènes mises en place pour le festival ainsi que dans les bars et le chapiteau installé sur la Place de la République.

Festival 22 Vla GeorgesAlcaz, avec Viviane Cayol et Jean-Yves Lievaux.
Amandoné, groupe sétois.
Au Bois de mon Cœur, avec Jean-Louis Lambert au chant, Dudu Madedu, Georges Cabaret, Guet et Denis Benito.
Bartleby, de son vrai nom Florent Lebel, qui prépare actuellement son premier album solo.
Bernard Nadel, que l’on peut retrouver sur son site bernardnadel.fr.
Chakib Cadi Tazi, chanteur à textes réputé pour ses interprétations de Georges Brassens.
Christian Brotons.
Clara Girones.
Davy Kilembé, auteur de quatre albums et récompensé par de nombreux prix.
En Quelque Sorte (EQS), trio marseillais.
Erwens, auteur-compositeur-interprète qui s’est déjà produit sur de nombreuses scènes, en France et à l’étranger.
Fichus Calotins, avec Stéphane Martens et David Bruccoleri, duo formé en 2016 à Bayonne.
Gare aux Gorilles, trio ardéchois.
J&J Sound Project, avec la chanteuse de jazz Jennifer Haywood et le compositeur John SAS.
Jolie Môme et ses musiciens.
La Bise à Madame.
Le George’s Band, duo instrumental formé par Florentin Braquart et Yves Richard.
Les Pebrons Farcis, quatuor vents et cordes méditerranéen.
Les Pornographes, avec Alice au chant, Greg Pittet à la guitare et Rafael Gunti à la basse.
Les Soutiens-Georges, groupe formé par quatre musiciens amoureux de Georges Brassens.
Malice n’Swing, avec la chanteuse Coralie Arguel et son quartet de jazz.
Martial Robillard.
Michel Avallone Trio, avec Michel au chant, Claude Delrieu à la guitare et Dorine Duchez à l’accordéon.
Myosotis Trio, avec Patrick Otter à la guitare, Nicolas Thevenin à la contrebasse et Paul Vanderhaegen (piano et chant).
Olivier L’Hôte, avec Charles Gagneur.
Pour l’amour de Georges, avec Laurent au chant et son ami David Arama.
Richard Parreau, artiste héraultais.
Rien à Jeter, avec Esther Fevel au chant et Dominique Hée (guitare et chant), duo formé en 2018.
Rodolphe Raffalli (à la guitare) & Renee Garlene (au chant).
Rolling Pouches.
Sous la moustache de Georges, groupe nantais formé en 2018.
Trio MDR, formé au lendemain du festival Brassens de Saint-Gély-du-Fesc en 2017.
Yvas Batisse, guitariste professionnel depuis les années 80.
5 Brass + One, groupe créé en 2016.

22 V’là Georges : demandez le programme !

Espace Georges BrassensChaque jour, retrouvez les mini-concerts sur la petite scène du Village Brassens, de 16 à 18 heures, et les Apéros Brassens dans les bars du quartier de la République, de 18 à 20 heures.

Mardi 22 octobre
18h30 – Inauguration du festival.
20h00 – Erwens, Malice n’Swing, Chakib et Pébrons Farcis sous le grand chapiteau.

Mercredi 23 octobre
11h00 – Chakib à l’Espace Brassens.
12h00 – Brassenade repas musical, Place de la République (payant et sur réservation).
15h00 – Erwens à la Médiathèque François-Mitterrand.
16h00 – Scène ouverte, animé par Ludo Serrano.
18h00 – Pébrons Farcis, Clara Girones et Malice’n Swing aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Fichus Calotins, Jennifer Haywood, Georges’ Band et Amandoné sous le grand chapiteau, Place de la République.

Jeudi 24 octobre
10h30 – Rien à jeter à l’Espace Brassens.
11h00 – Concert en gare.
15h00 – Trio MDR à la Médiathèque François-Mitterrand.
16h00 – Scène ouverte, animé par Ludo Serrano.
18h00 – Au Bois de mon Cœur + guests, Les Fichus Calotins et Josef Jimenez aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Jolie Môme, Soutiens-Georges, Gare aux Gorilles et La Bise à Madame sous le grand chapiteau, Place de la République.

Vendredi 25 octobre
11h00 – Myosotis à l’Espace Brassens.
15h00 – Olivier L’Hôte à l’atelier bal trad de la Médiathèque François-Mitterrand.
16h00 – Scène ouverte, animé par Ludo Serrano.
18h00 – Jolie Môme, Soutiens-Georges et Christian Brotons aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Bernard Nadel, Les Bras’Cœurs, Olivier L’Hôte Bal Folk, Rodolphe Raffalli & Renee Garlene sous le grand chapiteau, Place de la République.

Samedi 26 octobre
10h00 – Concert aux Halles.
11h00 – Rodolphe Raffalli & Renee Garlene à l’Espace Brassens.
15h00 – Malice n’Swing à la Médiathèque François-Mitterrand.
16h00 – Scène ouverte, animé par Ludo Serrano.
18h00 – Rien à jeter, Martial Robillard et Bernard Nadel aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Sous la Moustache de Georges, Myosotis, Richard Parreau, Porniographes et Davy Kilembé sous le grand chapiteau, Place de la République.

Dimanche 27 octobre
08h00Traditionnel marché au puces, Place de la République.
11h00 – Concert aux Halles.
14h00 – Concours de boules carrées, Place de la République.
16h00 – Rolling Pouches + guests, Josef Jimenez et En Quelque Sorte aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Yves Batisse, Alcaz et Avallone Trio sous le grand chapiteau, Place de la République.

Lundi 28 octobre
16h00 – Scène ouverte, animé par Ludo Serrano.
18h00 – Martial Robillard, Alcaz et Jolie Môme aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – Rien à Jeter, Au Bois de mon Cœur et Rolling Pouches sous le grand chapiteau, Place de la République.

Mardi 29 octobre
14h00 – Hommage à la plage du Lazaret
15h00 – Martial Robillard et Cheval2Troie à la Médiathèque André-Malraux.
18h00 – Trio MDR, Amandoné et Clara Girones aux concerts Apéros Brassens.
20h00 – 5 Brass + One, Bartleby et Pour l’Amour de Georges sous le grand chapiteau, Place de la République.

L’affiche de cette sixième édition est signée Dominique Bour, étudiant en Licence 1 de la filière Arts plastiques de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3. Quelque 350 étudiants de l’université ont planché en début d’année sur l’affiche et les illustrations de ce projet artistique.

© Mister Corail / DR

Publicités