« Un grand Français », « L’homme qui aimait les gens », « Le grand Jacques »… Au lendemain de la disparition de Jacques Chirac, c’est un véritable déferlement d’éloges qui a envahi la scène politico-médiatique française. Exit les affaires judiciaires dans lesquelles l’ex-dirigeant du RPR et ancien maire de Paris était empêtré… Jacques Chirac s’en est allé. Et nous avions presque perdu l’habitude de voir la France célébrer à l’unisson un président « bien aimé ».

La disparition de Jacques Chirac
à la Une

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mort de Jacques Chirac
quelques réactions

Edouard Philippe, Premier ministre
« Jacques Chirac, c’était un Français, au plein sens du terme, avec ses aspirations, ses contradictions, ses ambitions. »

Nicolas Sarkozy, successeur de Jacques Chirac à l’Élysée
« Sa Mémoire restera dans l’Histoire de France comme dans le cœur de tous nos compatriotes. C’est une part de ma vie qui disparaît aujourd’hui. »

François Hollande, ex-président de la République
« Jacques Chirac vient de s’éteindre. J’adresse à Bernadette Chirac, à sa fille Claude et à ses proches le témoignage de mon respect et de mon affection. Les Français, quelles que soient leurs convictions, perdent aujourd’hui un homme d’Etat, mais aussi un ami. »

Valéry Giscard d’Estaing, ex-président de la République
« J’ai appris avec beaucoup d’émotion la nouvelle de Jacques Chirac. »

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National
« Malgré toutes les divergences que l’on pouvait avoir avec Jacques Chirac, il aura été un grand amoureux de l’Outre-mer et le Président capable de s’opposer à la folie de la guerre en Irak, renouant avec la traditionnelle position d’équilibre et de diplomatie de la France. »

Jean-Luc Mélenchon, président de La France insoumise
« L’Histoire de France tourne une page. Recevons la tristesse car elle a ses raisons. Il aimait la France mieux que d’autres depuis. Et pour cette part là, nous lui sommes reconnaissants. »

Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale
« Jacques Chirac fait désormais partie de l’histoire de France, une France à son image : fougueuse, complexe, parfois traversée de contradictions, toujours animée d’une inlassable passion républicaine. »

Gérard Larcher, président du Sénat
« Jacques Chirac aura incarné l’âme de la France. »

François Bayrou, président du MoDem
« Je ressens beaucoup de tristesse et il y aura beaucoup de nostalgie. Je retiens deux choses de Jacques Chirac. Son refus de la guerre en Irak et son attachement jamais démenti à l’unité du pays. »

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur
« Dans le plus petit de nos hameaux, comme au cœur de sa capitale, Jacques Chirac était chez lui et voyait la France en grand. Sans jamais transiger avec les valeurs de notre Nation, il tissa un lien unique avec ses compatriotes et ce pays qu’il aimait autant qu’il les aimait. »