Du Brésil à la Russie en passant par l’Europe ou le Canada, la planète vient de connaître les mois de juin et juillet les plus chauds de son histoire. Résultat direct d’un réchauffement climatique qui sévit plus rapidement que prévu, les glaciers fondent et les forêts brûlent. Dernière en date, la forêt amazonienne, ravagée par des incendies visibles depuis l’espace, qui provoquent l’indignation à travers le monde.

Dangereuse fonte des glaces au Groenland

Réchauffement climatique 1

Cet été, des températures extrêmement élevées au Nord du Groenland ont dangereusement accéléré la fonte des glaces. Un scénario catastrophe qui, pour les scientifiques, ne devait pas se produire avant 50 ans. A savoir, les glaces du Groenland contiennent assez de glaciers pour élever le niveau de la mer de plus de 6 mètres. Le réchauffement climatique cause la fonte de nombreux glaciers à travers le monde, notamment dans l’Himalaya.

Amazonie : le poumon de la planète est en feu

Réchauffement climatique 2

Avec des milliers de départs de feux répartis sur un territoire immense, la forêt amazonienne, considérée comme le poumon de la planète, est en train de partir en fumée. Les incendies, qui sont cet été en augmentation de 80% par rapport aux années précédentes, sont partis de la réserve naturelle de l’État de Rondonia, près de la Bolivie, pour s’étendre aux États d’Amazonas et de Mato Grosso. A plusieurs milliers de kilomètres de là, la ville de Sao Paulo, au Brésil, s’est retrouvée dans le noir en plein jour à cause de la fumée.

Réchauffement climatique : le Mont-Blanc s’écroule

Réchauffement climatique 3

Au moment des canicules record, au mois de juin, les scientifiques annonçaient qu’en un siècle, les températures en haute montagne ont augmenté trois fois plus vite que sur le reste de la planète. Résultat, le permafrost, qui conditionne la présence de glace cimentant la roche, fond jusqu’à parfois plus de dix mètres et déstabilise dangereusement les rochers. Sur le Mont-Blanc, une explosion du nombre d’écroulements a été observée ces deux dernières décennies, un phénomène directement lié au réchauffement climatique.

Canicules : le sud de l’Europe s’embrase

Réchauffement climatique 6

Températures record, absence de précipitations, canicules à répétition, le sud de l’Europe a été le théâtre d’incendies spectaculaires durant tout l’été. Parmi les pays les plus meurtris, l’Espagne, le Portugal et la Grèce, qui dénombre cet été le plus grand nombre de victimes humaines. En France, les flammes ont fait rage dans tout le sud du pays, touchant particulièrement l’Aude, l’Hérault et surtout le Gard, ou des milliers d’hectares sont partis en fumée. La majorité de ces incendies n’étant pas d’origine naturelle, de nombreux agriculteurs ne seront probablement pas indemnisés par les assurances.

Incendies de forêts : les causes

Réchauffement climatique 5

© Mister Corail / DR

Publicités