Entre batailles navales, naufrages meurtriers, scandales maritimes et tergiversations morales ou religieuses, les artistes ont de tout temps raconté l’Histoire à travers la peinture. Et pour cela, la mer et l’océan ont été des sources inépuisables d’inspiration. Des combats dantesques entre navires hollandais et galères espagnoles jusqu’aux élucubrations métaphoriques de Salvador Dali, voici notre sélection de dix peintres qui ont repeint… l’océan.

Hendrick Cornelisz Vroom : Navires hollandais chassant les galères espagnoles

Hendrick Cornelisz Vroom peinture navire guerre

Considéré comme le fondateur de la peinture marine aux Pays-Bas, Hendrick Cornelisz Vroom (1563-1640) va produire de nombreuses toiles où les scènes de guerres maritimes se démarquent par un remarquable souci du détail. Parmi les plus célèbres, Navires hollandais chassant les galères espagnoles au large des côtes flamandes en Octobre 1602, une huile sur toile réalisée en 1617.

Rembrandt : Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée

Rembrandt peinture océan religion

Parce qu’il est le seul tableau de Rembrandt (1606-1669) mis en scène dans un environnement aquatique, Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée méritait bien sa place dans notre sélection. Réalisé en 1633 et volé en 1990 au musée Isabella Stewart Gardner de Boston, le tableau représente le miracle de la tempête apaisée sur le lac de Tibériade, scène extraite du Nouveau Testament.

Caspar David Friedrich : Le Voyageur contemplant une mer de nuages

Caspar David Friedrich peinture mer voyageur

Réalisé vers 1818, Le Voyageur contemplant une mer de nuages est le tableau le plus célèbre du peintre allemand Caspar David Friedrich (1774-1840), auteur de la tout aussi emblématique Mer de glace. Exposée à la Kunsthalle de Hambourg, cette toile plonge le voyageur dans l’embarras. Car s’il croit contempler un océan déchaîné, tout n’est que brume au-dessus du fond de mer… du massif gréseux de l’Elbe.

Géricault : Le Radeau de La Méduse

Géricault Radeau naufrage

Présentée comme la Scène d’un naufrage, Le Radeau de La Méduse est une huile sur toile réalisée entre 1818 et 1819 par Géricault, peintre né en 1791 à Rouen et mort en 1824 à Paris. L’artiste y met en scène le célèbre naufrage de la frégate française échouée le 2 juillet 1816 sur un banc de sable près des côtes de Mauritanie. Le tableau est conservé au Musée du Louvre, à Paris.

Hokusai : La Grande Vague de Kanagawa

Hokusai peinture mer vague

Communément appelée La Vague, La Grande Vague de Kanagawa est une estampe japonaise réalisée en 1830 ou 1831 par Hokusai, spécialiste de l’ukiyo-e, mouvement artistique de l’époque d’Edo. Premier opus de la série des Trente-six vues du mont Fuji, cette œuvre au bleu de Prusse est exposée dans plusieurs musées, du Metropolitan Museum of Art de New York au musée Guimet, à Paris.

William Turner : Le Négrier

William Turner peinture scandale mer

Inspiré par l’histoire du capitaine du navire négrier Zong qui, en 1791, avait ordonné de jeter plus de 130 esclaves par-dessus bord pour récolter des assurances, le peintre britannique Joseph Mallord William Turner (1775-1851) expose en 1840 Le Négrier. Le tableau, qui dépeint un navire en arrière-plan abandonnant des formes humaines dans son sillage, est conservé au musée des beaux-arts de Boston.

Ivan Aïvazovski : La Neuvième Vague

Ivan Aïvazovski La Neuvième Vague

Exposée au Musée Russe de Saint-Pétersbourg, La Neuvième Vague est une toile réalisée en 1850 par le peintre russe Ivan Aïvazovski (1817-1900). Elle n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de créations que l’artiste a consacré à la mer, aux bateaux et aux marins. Considéré comme un maître de la peinture de marine, Aïvazovski a participé aux heures de gloire des périodes romantiques et réalistes de l’art russe.

Claude Monet : Mer agitée à Étretat

Claude Monet peinture mer

C’est l’un des lieux de création favoris de Claude Monet (1840-1926). Par temps calme comme par mer agitée, sous le soleil ou sous la pluie, l’artiste impressionniste français a dépeint la célèbre arche des falaises d’Étretat sous toutes ses coutures. La Mer agitée à Étretat (1883), ici contemplée par deux hommes près d’une barque, est conservée au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Paul Gauguin : Fatata te Miti

Paul Gauguin peinture mer exotique

Réalisée en 1892, Fatata te Miti est une huile sur toile que Paul Gauguin a peint lors de son premier voyage à Tahiti. On y retrouve un thème cher au peintre parisien né en 1848 et mort en 1903 aux îles Marquises : les vahinés, qui ici quittent leurs paréos pour se baigner nues dans l’océan Pacifique devant un pêcheur polynésien. Le tableau est conservé à la National Gallery of Art à Washington DC.

Salvador Dali : La Persistance de la mémoire

Salvador Dali peinture mer réflexion

Direction l’Espagne avec La Persistance de la mémoire, une huile sur toile réalisée en 1931 par Salvador Dali sur la plage du petit village de Portlligat. Surnommée Les Montres molles, cette toile exprime avec un surréalisme assumé les angoisses de l’artiste devant l’avancée du temps et l’approche de la mort. Le tableau, qui est l’un des plus célèbres du peintre, est conservé au Museum of Modern Art à New York.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités