Il restait jusque-là un mystère pour les scientifiques. Le requin griset, véritable léviathan des fonds marins, pourrait enfin nous révéler ce qu’il se trame à 20 000 lieues sous les mers. Mais pour cela, des chercheurs de Floride ont dû plonger en sous-marin pour espérer le rencontrer dans son milieu naturel : les profondeurs abyssales.

Monstre marin

Il est l’une des espèces de requins les moins observées et les plus méconnues. Le requin griset, qui vit jusqu’à 2 300 mètres de profondeur, déteste les eaux de surface et s’approche rarement des 200 mètres au-dessous du niveau de la mer.
Surnommé requin à maquereaux, l’Hexanchus griseus est une espèce présente dans les océans tempérés et tropicaux, qui remonte à plus de 180 millions d’années. Il est plus vieux que de nombreux dinosaures. Avec ses yeux perçants, l’animal peut mesurer jusqu’à 4,80 m de long.

Découverte requin géant

Rendez-vous 20 000 lieues sous les mers

Les scientifiques cherchent donc depuis longtemps à en savoir plus sur ce tyrannosaure des mers. Problème, les grisets jusque-là capturés devaient être remontés vers la surface afin d’être équipés de balises. Mais une fois relâchés dans l’océan, ils ne survivaient généralement pas.
A la fin du mois de juin 2019, les scientifiques du projet Ocean.X ont enfin trouvé la parade en plongeant en sous-marin jusqu’à 500 mètres de profondeur, au large des côtes des Bahamas, pour partir à la rencontre de l’animal.

Requin gigantesque

Un requin griset de plus de 5 mètres de long

Et au bout de quatre nuits de recherche, leurs efforts payent. Alors qu’ils sont plongés au beau milieu des profondeurs abyssales, les chercheurs se retrouvent nez à nez avec une femelle griset de plus de 5 mètres de long, dévoilée dans une impressionnante vidéo du Florida Museum of Natural History.
Loin d’être effarouché, le squale s’approche et vient même taquiner le sous-marin. « C’est l’expérience la plus magique que nous avons vécu », rapportent les scientifiques. Un exploit également technique, puisque pour la première fois, un requin se voit équipé d’une balise dans son milieu naturel… par 500 mètres de fond.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités