Vous êtes toujours le premier à vous faire piquer lorsqu’un moustique passe à l’attaque ? Alors sachez que vous ne jouez pas de malchance, car le moustique ne choisit pas ses proies au hasard. A l’heure ou certaines espèces exotiques porteuses de maladies comme le paludisme, la dengue ou le chikungunya, font leur apparition en France, il existe quelques méthodes simples pour limiter sa prolifération et par conséquent les risques de vous faire piquer.

Nettoyage à sec !

Pour se prémunir des moustiques, il convient d’abord de ne pas leur offrir un joli petit nid douillet à l’entrée de chez vous. Afin d’empêcher les femelles de pondre et de coloniser tout le secteur, veillez à ne laisser aucune réserve d’eau stagnante à leur disponibilité et videz scrupuleusement les soucoupes de pot de fleurs, bidons, vases, bâches, gouttières et autres récipients de terrasses ou de jardin.

Du citron à toutes les sauces !

Le moustique vous repère à l’odeur de votre peau et de votre transpiration. Lorsqu’il passe à l’attaque, il va donc sélectionner sa victime en fonction de son alimentation. Comme il déteste l’odeur du citron, buvez régulièrement de la citronnade et invitez les agrumes à table lors de vos repas : salades, poissons, sauces, vinaigrettes, etc. Dans tous les cas, préférez les citrons frais aux citronnades industrielles.

La barrière végétale anti-moustiques

Certaines plantes odorantes ont l’heureuse réputation de révulser les moustiques. C’est le cas de nombreuses aromatiques comme la citronnelle, la lavande, le basilic, le thym, la mélisse ou le romarin, mais aussi des plantes fleuries comme la capucine ou le géranium. Pour qu’elles soient efficaces, installez en pot où en jardinière les plantes en nombre devant des points d’entrée, du rebord de fenêtre au balcon.

A la mode « ample, clair et léger »

Attirés par la lumière nocturne, les moustiques passent généralement à l’attaque en fin de journée, durant la nuit et jusqu’à l’aube. C’est là qu’il convient de ne pas s’exposer inutilement en portant des vêtements adaptés. Les moustiques étant plus attirés par les couleurs foncées, choisissez des vêtements clairs, amples et qui couvrent tout le corps. Les moustiques peuvent piquer à travers des vêtements serrés.

La moustiquaire : un moyen sûr !

Ce n’est pas la solution la plus esthétique pour se protéger des moustiques, mais c’est efficace ! En suspension au-dessus d’un lit, en équipement de porte ou de fenêtre, la toile moustiquaire reste le moyen le plus sûr de passer une nuit sans piqûre. Sur les berceaux et les poussettes, elle est même indispensable pour protéger les enfants. A savoir, certaines toiles sont imprégnées d’insecticides.

Ventilateur : l’été s’ra chaud !

Voici un conseil que vous ne trouverez nulle part ailleurs mais que nous avons testé et approuvé. De nuit comme de jour, les ventilateurs braqués sur vous ont l’heureuse capacité de mettre ces pauvres moustiques en déroute… Tout simplement parce que le courant d’air déployé les empêchent de venir vous agripper. Pour que l’opération soit efficace, l’ensemble du corps doit bien sûr être ventilé.

Insecticides : où, quand, comment ?

Les insecticides anti-moustiques sont nombreux. Mais beaucoup sont dangereux pour votre santé, comme les bombes industrielles qui ne sont efficaces qu’en lieu clos. Au mieux, utilisez les « prises » anti-moustiques dans une pièce aérée. En extérieur, les « tortillons », qui se consument à l’image de l’encens, sont très efficaces pour passer une soirée sans piqûre. A ne surtout pas utiliser en huit clos !

Voyage, Voyage !

Lorsque vous voyagez ou partez en vacances, de l’autre bout de la France à l’étranger, il est inutile de prévoir des produits anti-moustiques qui, à coups sûrs, seront inefficaces contre les insectes locaux. Une fois sur place, rendez-vous en pharmacie ou dans les rayons des supérettes, qui regorgent de solutions (que vous n’imaginiez sans doute pas) pour vous éviter de vous gratter jusqu’au sang.

Le piège à moustiques…

Il est certes efficace mais vous demandera tout de même quelques efforts, car à renouveler tous les 15 jours. Coupez une bouteille de plastique en deux, diluez dans la partie basse du sucre roux dans de l’eau tiède puis saupoudrez de levure de boulanger. Refermez avec le haut de la bouteille, goulot dans la mixture, sans mélanger (pour les fainéants, des pièges électriques sont disponibles à la vente).

Ce qui ne fonctionne pas du tout !

Décidément, les industriels sont à prêts à tout pour vous vendre des solutions anti-moustiques totalement inefficaces. La liste est longue, des bracelets anti-moustiques aux électrocuteurs en passant par des appareils électroniques qui n’ont absolument aucun effet. Attention également à la mode des huiles essentielles, qui sont rarement assez puissantes pour vous protéger.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités