Ce dimanche 7 juillet, pris dans une violente tempête, le paquebot Costa Deliziosa manque de s’échouer dans la baie de San Marco en quittant Venise, en Italie. Un nouvel incident qui intervient alors que les Vénitiens se mobilisent pour bannir ces mastodontes des mers du célèbre port italien.

Paquebot drame

Le Costa Deliziosa devait-il appareiller alors qu’une violente tempête s’abattait sur le port de Venise, ce dimanche 7 juillet ? Excédées par des accidents à répétition, les autorités vénitiennes ont en tout cas ouvert une enquête visant à comprendre pourquoi il règne une telle anarchie dans la baie de San Marco.
Les images d’une catastrophe évitée de justesse sont impressionnantes. On y voit un gigantesque paquebot de 294 mètres de long sur 32 m de large, malmené par la houle et le vent, frôler la jetée ainsi qu’un yacht dont les passagers, pris de panique, s’enfuient précipitamment du bateau. Il faudra l’intervention de trois remorqueurs pour éviter in extremis que le géant des mers ne se fracasse sur le quai.

Paquebot catastrophe

Les paquebots sèment la panique dans la ville

Si les Vénitiens ont déclaré la guerre à ces navires emblématiques d’un tourisme de masse, c’est que ce type d’incident est fréquent à Venise. Le mois dernier, le MSC Opera perdait lui aussi le contrôle pour venir heurter violemment la jetée ainsi qu’un bateau de croisière amarré là, faisant plusieurs blessés et semant la panique parmi les passagers et sur le quai.
Aux dégâts s’ajoute la controverse : pourquoi ces géants des mers, dont les cheminées s’incrustent au cœur de la ville, ont-ils l’autorisation de naviguer si près du rivage ? Pour les défenseurs de l’environnement, ces paquebots contribuent à l’érosion des fondations de la célèbre Cité des Doges et nuisent à l’écosystème fragile de la lagune qui, comme la ville, est inscrite patrimoine de l’Unesco.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités