Cet été encore, ils font la Une des faits-divers. Des milliers de poissons qui asphyxient dans l’étang de Bolmon à Marignane, des chevaux morts brûlés dans le Gard, des centaines de poules qui succombent à la canicule à Pomérols, des chiens qui meurent un peu partout en France à cause de la négligence de leurs maîtres. Une fois n’est pas coutume, rappelons certains gestes à adopter pour protéger nos animaux en période de fortes chaleurs.

A la maison, gardez votre animal au frais !

En période de canicule, n’abandonnez pas votre animal dans une pièce à risques, comme un balcon fermé, une véranda ou une pièce orientée au sud, qui peuvent se transformer en véritables fournaises. Face à la chaleur, l’animal doit profiter des mêmes conditions que son maître organise pour lui-même. Voir notre article Canicule : nos conseils pour se rafraîchir.

« La température du chien dépasse rapidement 40°C. Au-delà de 41,5°C, des dégâts irréversibles s’installent et le pronostic vital est engagé », selon les services vétérinaires.

Au jardin, protégez et hydratez votre animal !

Cours bétonnées, niches, enclos fermés, poulaillers ou cages exposées au soleil sont autant d’endroits potentiellement dangereux pour les animaux en période de fortes chaleurs. Rappelons que l’animal, contrairement à l’homme, n’a pas toujours le réflexe de se mettre au frais. C’est à son maître que revient la responsabilité de l’installer dans un endroit tempéré et de l’hydrater régulièrement.

Un halètement important, des difficultés pour respirer, une salivation abondante, un manque d’énergie ou d’appétit, la tête ou les oreilles particulièrement chaudes, diarrhées et vomissements sont les premiers symptômes alarmants d’une hyperthermie chez l’animal.

Ne sortez pas aux heures les plus chaudes !

Cela paraît évident, surtout si vous vivez en ville. En période de fortes chaleurs, adaptez vos heures de sortie avec votre animal, soit tôt le matin, soit en fin de journée. Attention également aux chocs thermiques si vous disposez d’un climatiseur et qu’il y a un écart important de température entre l’intérieur et l’extérieur. En vacances, n’exposez pas votre chien au soleil ou sur la plage aux heures les plus chaudes.

Lorsqu’il est victime d’un coup de chaud, l’animal doit être déplacé dans un endroit frais et ventilé. Pulvérisez les pattes et mouillez l’animal avec de l’eau à température ambiante. L’utilisation d’une eau trop froide peut être contre-productive.

Ne laissez jamais votre animal dans une voiture !

Laisser son animal dans son véhicule, le temps d’aller faire ses courses, est une très mauvaise habitude malheureusement tristement répandue. Un acte que l’on peut même qualifier de criminel quand on sait qu’en été, la température à l’intérieur de l’habitacle d’une voiture fermée augmente considérablement et que l’air y devient rapidement irrespirable. Le maître inconscient s’expose de plus à voir l’une de ses vitres brisée par des passants bienveillants, inquiets de la situation de l’animal.

Selon les services vétérinaires, le coup de chaud chez l’animal engage son pronostic vital durant au moins quatre jours. Il est donc conseillé de l’emmener sans attendre consulter un vétérinaire, même si son état semble s’améliorer.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités