En 1972, Claude François reprend Podium pour concurrencer Salut les copains. Le magazine devient rapidement numéro 1 des ventes auprès des jeunes de toute une génération, accueillant les plus grosses vedettes du moment, Mike Brant, Michel Sardou, Sylvie Vartan, Joe Dassin, Sheila ou Johnny Hallyday. Mais près d’un demi-siècle plus tard, que sont devenues ces stars françaises qui ont marqué les années 70 ?

Les stars de Podium : l’hommage

Stars françaises décédées

Il y a tout d’abord ces stars qui sont mortes en pleine gloire. Le 25 avril 1975, Mike Brant se suicide en se jetant du sixième étage d’un immeuble du 16e arrondissement de Paris. Le 11 mars 1978, Claude François décède d’un œdème pulmonaire après s’être électrocuté dans la salle de bain de son domicile parisien. Le 20 août 1980, Joe Dassin meurt d’un infarctus dans un bar de Papeete, à Tahiti.
Dans la catégorie des personnalités parties trop tôt, ajoutons Joëlle Mogensen, la chanteuse du groupe Il était une fois, qui succombe à une overdose le 14 mai 1982. Le 14 mars 2000, le chanteur C. Jérôme meurt d’un cancer généralisé, à l’âge de 53 ans. Le cancer aura également raison de Carlos (mort 17 janvier 2008), Éric Charden (mort le 29 avril 2012), Michel Delpech (mort le 2 janvier 2016), Johnny Hallyday (mort le 5 décembre 2017) et France Gall (morte le 7 janvier 2018).

Ceux qui sont devenus de véritables stars

Les plus grandes stars françaises

La plupart ont débuté leur carrière dans les années 60 et sont depuis devenus de véritables stars. Honneur aux femmes avec Françoise Hardy, qui cartonne dans les hits-parades à chaque nouvel album. Sheila, considérée comme icône gay et diva du disco, est la chanteuse française qui a vendu le plus de disques au monde durant deux décennies. Sylvie Vartan, revenue sur le devant de la scène après la mort de Johnny Hallyday, est la chanteuse française qui a attiré le plus de spectateurs sur scène, en France comme à l’étranger.
Au rayon homme, il faut compter avec Michel Sardou (quatre Victoires de la musique et plus de 100 millions de disques vendus), Jacques Dutronc (César du meilleur acteur en 1992 et César d’honneur en 2005) et Eddy Mitchell (cinq victoires de la musique et un César du meilleur acteur en 1996). Alain Chamfort, Michel Polnareff, Julien Clerc et Christophe ont eux-aussi accompli l’exploit d’être toujours influents, quelques décennies plus tard.

Ceux que l’on a (presque) oublié

Stars françaises oubliées

Vedettes des années Podium, de nombreuses personnalités ont plus ou moins bien géré leur succès les décennies suivantes. Ormis Nicoletta, François Valéry ou Gérard Lenorman, ils sont rares à avoir réussi à s’imposer musicalement par la suite. Quelques-uns sont allés chercher la lumière ailleurs, comme Dave et Karen Cheryl, reconvertis avec succès en présentateurs de télévision.
Tous les autres, de Daniel Guichard à Stone en passant Jane Manson ou Patrick Juvet, restent étiquetés « Stars des Années 70« . Et pour quelques bons derniers, la chute de popularité a parfois été vertigineuse. C’est le cas, entre autres, du chanteur Ringo, passé en quelques années de la célébrité à l’obscurité… et dont toutes les tentatives de retour ont échoué.

Ils sont aussi passés par Podium

Alain Souchon – Chantal Goya – Christian Delagrange – Dalida – Dani – Dick Rivers – Esther Galil – Georges Brassens – Gilbert Montagné – Guy Lux – Hervé Vilard – Hugues Aufray – Il était une fois – Jaïro – Laurent Voulzy – Léo Ferré – Marie Myriam – Martin Circus – Michel Drucker – Michel Fugain – Michel Jonasz – Nicolas Peyrac – Nino Ferrer – Noam – Patrick Topaloff – Plastic Bertrand – Petit Matin – Pierre Billon – Pierre Vassiliu – Renaud – René Simard – Roméo – Véronique Sanson – Santiana – Shake – Téléphone – Yoni – Yves Duteil…

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités