C’est le premier du genre en Europe. Le restaurant sous-marin Under, en Norvège, nous immerge par cinq mètres de fond pour déguster quelques spécialités iodées tout en admirant une faune marine issue des eaux saumâtres de l’est et des eaux salées de l’Atlantique. Un concept novateur où pour une fois, l’homme se retrouve au cœur de l’aquarium.


Si le concept existait déjà aux Maldives ou à Dubaï, c’est une grande première en Europe. Il y a quelques semaines, un restaurant d’un genre nouveau ouvrait ses écoutilles au public à Lindesnes, à l’extrême sud de la Norvège.
Son nom, Under, qui se traduit évidemment par « sous ». Un restaurant sous-marin auquel on accède par un bâtiment en béton posé sur le rivage de la mer du Nord et un long escalier en chêne qui plonge à 5 mètres de profondeur.

Restaurant sous-marin 1

Un immense écran sous-marin

Arrivé en bas, la salle de restaurant semble bien vite accessoire devant l’immense écran de plus de 36 m2 où défilent cabillauds, lieux et labres devant une spectaculaire forêt de varech.
« C’est une région à la pointe sud où les eaux saumâtres venant de l’est rencontrent les eaux salées de l’Atlantique, donc la variété des espèces est très riche ici », expliquent les concepteurs danois.

Restaurant sous-marin 2

Un ballet aquatique devant l’assiette

A la carte, une vingtaine de plats de saison essentiellement à base de produits marins, bien sûr. Le restaurant sert quelques 40 couverts, cinq soirs par semaine, pour la « modique » somme de 230 euros par menu et par personne.
Un prix qui pourrait décourager certaines bourses… Pourtant, l’Under affiche complet pour les six mois à venir. Car le personnel s’attache aussi à nourrir le client d’informations sur le ballet aquatique qui se joue devant son assiette.

Restaurant sous-marin 3

Quand le poisson admire l’homme dans son bocal

« Vous ne serez jamais déçu. La nature n’est jamais décevante », affirment les propriétaires. A 5 mètres de fond, le spectacle sans cesse renouvelé de la vie aquatique se veut en effet unique pour tous les fins gourmets qui n’ont jamais enfilé une combinaison de plongée.
Et pour une fois, il se pourrait bien que les rôles entre pêcheurs et pêchés soient inversés ! Ici, le poisson n’est plus prisonnier de son aquarium. Au contraire, il peut en toute liberté admirer les hommes qui, à leur tour, se voient enfermés dans leur bocal.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités