En France, une tentative de vol a lieu chaque minute. Epreuve généralement traumatisante pour les victimes, le cambriolage peut être évité en équipant correctement les points de vulnérabilité de son habitation, mais à quel prix ? Voici 15 solutions qui donneront à coup sûr du fil à retordre à ces délinquants que sont les cambrioleurs.

Système anti cambriolage

Avant d’exposer les solutions payantes, rappelons que certains bon réflexes pour éviter de se faire cambrioler sont entièrement gratuits :
– Ne pas indiquer son départ en vacances sur son répondeur téléphonique ou sur les réseaux sociaux.
– Bien fermer tous les accès comme les portes, les portails, les fenêtres et les volets.
– A l’extérieur, ranger tout le matériel qui pourrait faciliter l’effraction, comme les échelles et les outils de jardin.
– Prévenir les voisins de votre absence et faire relever votre courrier.
– S’inscrire au programme Tranquillité vacances afin que la police (ou la gendarmerie) effectue des rondes autour de votre habitation.

Burglar Breaking In To Home At Night Through Back Door

15 systèmes contre le cambriolage
Du moins cher au plus onéreux


1. Les barres de sécurité
A partir de 10 euros

Installées sur les volets, les barres de sécurité renforcent leur résistance et compliquent sérieusement la tâche des individus malveillants qui souhaiteraient les forcer. Un système qui n’est pas le plus sûr mais dont le prix reste avantageux : de 10 à 25 euros par fenêtre jusqu’à 1,20 mètre pour un kit prêt à poser.

2. La vidéosurveillance par webcam
A partir de 150 euros

Lorsque l’habitation est vide, ce système connecté se déclenche en cas de mouvement et prévient son propriétaire par SMS. Seul inconvénient, le cambrioleur est déjà à l’intérieur : il faut donc pouvoir réagir rapidement. Prix de l’installation de la webcam et de son logiciel associé : de 150 à 300 euros.

3. La barre de renfort
A partir de 160 euros

Dans une maison, la porte du garage est généralement un point d’entrée vulnérable. L’installation d’une barre de renfort permet ainsi de sensiblement améliorer sa résistance face aux tentatives d’effraction. Son prix varie de 80 à 180 euros, auxquels il faut ajouter au moins 80 euros pour la pose.

4. L’interphone ou le visiophone
A partir de 190 euros

Lorsque la maison est occupée, l’interphone et le visiophone sont des remparts beaucoup plus efficaces qu’un portail pour dissuader les intrus. Les prix varient de 40 à 150 euros pour l’interphone et de 100 à 350 euros pour le visiophone. Comptez environ 150 euros pour la pose.

5. La grille (ou barreaux) scellée
A partir de 200 euros

L’intégration d’une grille ou de barreaux scellés directement dans la maçonnerie est un moyen sûr pour empêcher toute pénétration illicite par un soupirail, un vasistas ou une fenêtre dépourvue de volets. Seul inconvénient, ce système n’est pas toujours très esthétique. Son coût : à partir de 200 euros, pose comprise.

6. Les vitrages retardateurs d’effraction
A partir de 200 euros

Composés de couches de verre et de films intercalaires en polyvinyle de butyral, les vitrages retardateurs d’effraction résistent plus longtemps aux coups bruyants assénés par les délinquants. Un système qui dissuadera à coup sûr les cambrioleurs amateurs. Comptez de 200 à 400 euros par mètre carré posé.

7. La cornière antipince
A partir de 210 euros

La cornière antipince est un système de sécurité qui s’installe généralement sur la porte d’entrée de votre habitation. Son objectif : empêcher toute tentative d’effraction avec un pied-de-biche ou autre arme favorite des cambrioleurs. Son coût : de 60 à 120 euros plus 150 euros minimum pour la pose.

8. La haie défensive
A partir de 250 euros

C’est l’un des remparts les plus naturels pour perturber les cambrioleurs. La haie défensive est généralement composée d’épineux comme l’aubépine, le houx ou le pyracantha. Coût de départ : à partir de 250 euros les dix mètres linéaires, plantation comprise. Défensive dans la durée, cette haie a également des atouts décoratifs.

9. Les volets roulants
A partir de 300 euros

Equipés d’un système antirelevage, les volets roulants en aluminium sont beaucoup plus résistants que les traditionnels volets en PVC. Impossible de plus de tenter l’effraction sans provoquer un vacarme assourdissant. Leurs prix varient de 200 à 500 euros, auxquels il faut ajouter au moins 100 euros pour la pose.

10. La serrure multipoint
A partir de 350 euros

Dans deux cambriolages sur trois, les voleurs tentent de pénétrer par la porte d’entrée. Equiper cette dernière d’une serrure multipoint certifiée A2P permet de fortement limiter les risques. Mais cette sécurité a un prix : de 350 à 900 euros selon les systèmes, pose comprise.

11. La centrale domotique
A partir de 350 euros

Ce système permet de simuler une présence dans votre logement en ouvrant les volets et en allumant la lumière ou la télévision. De quoi refroidir les ardeurs malveillantes des cambrioleurs. Son prix : de 350 à 700 euros, auxquels il faut ajouter le coût des équipements connectables.

12. Le système d’alarme
A partir de 450 euros

En liaison directe avec une centrale de télésurveillance, le système d’alarme est l’un des moyens les plus performants pour dissuader les individus malveillants de cambrioler votre habitation. Mais ce système a un prix : à partir de 350 euros par an pour l’abonnement plus 100 euros pour la pose.

13. Le coffre fort blindé
A partir de 500 euros

Encastré dans la maçonnerie de votre habitation, le coffre blindé permet de mettre à l’abri des cambrioleurs vos objets précieux, votre argent liquide ou vos documents importants. Autre avantage, le coffre blindé résiste aussi aux inondations et au feu. Coût de l’installation : de 500 euros à 4 000 euros, pose incluse.

14. La société de gardiennage
A partir de 1 200 euros

C’est un complément à la sécurisation de votre habitation. Les agents de la société de gardiennage effectuent une ronde quotidienne pour dissuader les cambrioleurs et vérifier qu’il n’y a pas eu de tentative d’effraction. Ils peuvent aussi relever votre courrier. Son prix : à partir de 1 200 euros pour un abonnement mensuel.

15. La porte blindée
A partir de 1 500 euros

C’est un rempart infranchissable pour les cambrioleurs les plus confirmés. La porte blindée peut en plus être doublée d’un bloc-porte lui aussi blindé. Ce système n’est bien sûr pas à la portée de toutes les bourses. Coût de l’opération : de 1 500 à 4 000 euros selon le système choisi, pose incluse.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités