L’effroyable incendie qui a failli réduire en cendre Notre-Dame de Paris, ce lundi 15 avril, a suscité la stupeur et l’émoi dans le monde entier. De Paris à Washington en passant par Tokyo, le Vatican ou la maison de Windsor, voici les principales réactions face à cette catastrophe qui a durement touché un symbole de l’humanité.

Les réactions politiques en France

Emmanuel Macron, président de la République
« Au cours de notre histoire, nous avons bâti des villes, des ports, des églises. Beaucoup ont brûlé, ont été détruites. A chaque fois, nous les avons reconstruites. L’incendie de Notre-Dame nous rappelle que notre histoire ne s’arrête jamais. Nous aurons toujours des épreuves à surmonter. Ce que nous croyons indestructible peut aussi être atteint. »

Anne Hidalgo, maire de Paris
« Je n’ai pas de mot assez fort pour exprimer la douleur que je ressens face à Notre-Dame ravagée par les flammes. Ce soir, tous les Parisiens et Français pleurent cet emblème de notre histoire commune. De notre devise, nous tirerons la force de nous relever : Fluctuat nec mergitur. »

Edouard Philippe, Premier ministre
« Notre tristesse est au-delà des mots mais nous sommes encore dans le combat. Ce soir les pompiers se battent, héroïques, contre le feu, pour préserver ce qui peut l’être. »

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national
« Les dégâts sont terrifiants. Tous les Français ce soir ressentent un chagrin infini et un vertigineux sentiment de perte. »

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise
« Notre-Dame est depuis plus d’un millier d’années le métronome. Je n’ai pas la tête à la politique pour au moins 24 heures, le temps de m’avaler cette terrible réalité (…) Ce bâtiment est un membre de notre famille à tous et, pour l’instant, nous sommes en deuil. »

Nicolas Sarkozy, ex-président de la République
« J’éprouve une profonde tristesse devant cette tragédie. La France est touchée dans sa chair, dans son cœur, dans son identité, dans son histoire. Je veux partager ma peine avec les catholiques et avec tous les Français pour qui Notre-Dame est un symbole. Que chacun se mobilise d’ores et déjà pour aider à la reconstruire. »

François Hollande, ex-président de la République
« Notre-Dame est notre patrimoine commun, c’est une blessure de la voir ainsi ravagée par les flammes. Hommage aux pompiers qui œuvrent pour éteindre l’incendie. »

Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco
« Immense émotion devant le dramatique incendie à la cathédrale Notre-Dame de Paris, inscrite au Patrimoine mondial depuis 1991. L’Unesco suit de près la situation et se tient aux côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable. »

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances
« Totalement bouleversé par l’incendie de Notre-Dame de Paris : notre histoire millénaire, notre mémoire, notre culture touchées au cœur. »

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France
« La nuit sera longue et elle sera noire. Pour les Parisiens, pour les Français, pour les catholiques du monde entier. Nous pleurons car Notre-Dame brûle et nous ne sommes pas sûrs de la sauver. Mais la solidarité nationale s’exprime déjà pour reconstruire ! »

Laurent Wauquiez, président des Républicains
« Désolation en voyant partir en fumée ce symbole de nos racines chrétiennes, de la littérature de Victor Hugo. C’est toute une part de notre Histoire, de nous-mêmes, qui brûle ce soir. »

Alexis Corbière, Porte-parole de La France insoumise
« L’incendie de la cathédrale Notre Dame est un drame terrible pour tous les Français. Voir les flammes ravager ce symbole historique et architectural est bouleversant. Merci aux Pompiers de Paris qui se battent avec courage face aux flammes pour sauver cet édifice remarquable. »

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics
« Si triste des flammes et de la destruction d’hier soir. Si réconforté de voir encore, ce matin, les deux tours de Notre-Dame grâce aux Pompiers de Paris et aux policiers qui ont fait preuve d’un dévouement sans faille pour préserver notre Histoire. Merci à eux. »

Jean-Luc Romero, président de l’ADMD
« Immense tristesse et sidération d’assister impuissants à l’effondrement de Notre-Dame : merci aux Pompiers de Paris qui ne ménagent pas leur peine pour sauver ce qui constitue le patrimoine de notre humanité. »