C’est un guide touristique d’un autre genre, réservé aux amateurs d’angoisses et de sensations fortes. Car certains lieux, sur notre planète, ressemblent à s’en méprendre à de véritables films d’horreur. Forêt maudite, hôpital désaffecté, ville dévastée par la radioactivité, voici notre sélection des endroits qui comptent parmi les plus flippants de notre planète.

L’île abandonnée de Hashima

Les lieux les plus terrifiants du monde 1

Située à une vingtaine de kilomètres de Nagasaki, au Japon, l’île de Hashima fut l’un des lieux les plus peuplés du monde avant la chute de l’activité minière et le départ de ses habitants dans les années 70. Jugée dangereuse et interdite d’accès jusqu’en 2009, l’île attire aujourd’hui quelques touristes en mal de sensations fortes.

Le sanatorium de Beelitz-Heilstätten

verfall, operationssaal, beelitz-heilstŠtten

Au sud-ouest de Berlin, en Allemagne, l’hôpital abandonné de Beelitz-Heilstätten nous invite dans l’atmosphère glauque et angoissante des pires films d’horreur. Son sanatorium accueillait jadis les malades atteints de tuberculose de la région. Le site a servi de lieu de tournage à de nombreux films, dont Le Pianiste de Roman Polanski.

Aokigahara, la forêt des suicidés

Les lieux les plus terrifiants du monde 3

Située à la base du mont Fuji, au Japon, Aokigahara est tristement connue pour le nombre anormalement élevé de personnes retrouvées mortes par suicide dans les entrailles de la forêt : 370 en 2005, 376 en 2006, 342 en 2007… Depuis les années 50, Aokigahara est considérée comme une forêt hantée par des esprits errants.

La ville fantôme de Pripyat

Les lieux les plus terrifiants du monde 4

Fondée en 1970 en Ukraine, la ville de Prypiat est abandonnée depuis la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986. Située à seulement 3 km de la centrale, cette ville fantôme dont les bâtiments dégagent une poussière toxique est tellement polluée par la radioactivité qu’un humain ne pourrait y survivre plus d’une semaine.

La Colline des Croix

Les lieux les plus terrifiants du monde 5

Lieu de pèlerinage, la Colline des Croix est née au XIVe siècle au nord de la Lituanie et s’est enrichie, au fil des siècles, de chapelets en crucifix en passant par des statues de la Vierge Marie. Un lieu glauque au possible revendiqué par les Lituaniens catholiques face aux menaces auxquelles ils ont dû faire face durant leur histoire.

Luková, les fantômes de l’église Saint-Georges

Les lieux les plus terrifiants du monde 6

Construite au XIVe siècle en République tchèque, l’église Saint-Georges de Luková est désertée depuis 1968, après qu’une partie du toit s’effondre sur les croyants lors de funérailles qui se déroulaient à l’intérieur du bâtiment. Ceux-ci ont été remplacés en 2014 par des statues de plâtre aux allures de fantômes qui font froid dans le dos.

L’hôpital militaire de Cambridge

Les lieux les plus terrifiants du monde 7

Construit en 1878 à Cambridge, en Angleterre, l’hôpital militaire a accueilli de très nombreux mutilés de guerre, de celle des Boers à la fin du XIXe siècle à la guerre du Golfe en passant par la Seconde Guerre mondiale. Abandonné dans les années 90, l’édifice sert aujourd’hui de lieu de tournage pour les films d’horreur ou d’épouvante.

Les effroyables poupées de Xochimilco

Les lieux les plus terrifiants du monde 8

C’est l’histoire d’un homme retrouvé mort noyé en 2001 sur la « isla de las muñecas », où il vivait seul avec des centaines de poupées. La légende raconte qu’il les exposait là depuis 50 ans pour apaiser l’âme d’une petite fille, morte elle aussi noyée dans une rivière de cette étrange « île aux poupées », dans la région mexicaine de Xochimilco.

Le cimetière juif de Prague

Les lieux les plus terrifiants du monde 9

Situé dans l’ancien quartier juif de Josefov, à Prague, le vieux cimetière juif reste un véritable mystère, tant sur la date de sa création que sur le nombre de pierres tombales qui le composent et le nombre de morts qui y sont inhumés. On estime que ces derniers seraient enterrés jusqu’à douze couches successives au-dessous du sol.

Centralia : bienvenue à Silent Hill !

Les lieux les plus terrifiants du monde 10

Dans l’État de Pennsylvanie, aux États-Unis, Centralia est évacuée en urgence en 1962 quand un incendie dans la mine de charbon souterraine s’étend sous toute la ville. Face au feu qui ne s’éteint pas, les autorités somment les derniers habitants d’abandonner la ville dans les années 80. Centralia a inspiré le célèbre film Silent Hill.

A voir aussi dans notre vidéo

Forêts maudites, asiles psychiatriques désaffectés, parc d’attractions abandonnés ou villes désertées… Bienvenue dans les endroits les plus flippants de notre planète !

La Capela dos Ossos, Portugal.
Construite au XVIe siècle à Évora, la Capela dos Ossos est constituée de plusieurs milliers de squelettes et de cadavres en dessiccation.

Dadipark le parc maudit, Belgique.
Plus vieux parc d’attractions de Belgique, Dadipark a été le théâtre de nombreux accidents mortels avant sa fermeture en 2002, suivie de sa destruction.

Le sinistre Hotel del Salto, Colombie.
A 30 km de Bogota, l’Hotel del Salto est situé sur une falaise à plus de 130 mètres de haut. Un lieu très prisé des Colombiens qui souhaitent mettre fin à leur jour.

Le métro désaffecté de Cincinnati, États-Unis.
Partiellement construit dans les années 1920, le métro de Cincinnati constitue à ce jour le plus grand réseau de métro abandonné des États-Unis.

Le village abandonné de Sanzhi, Taïwan.
Ancien lieu de vacances pour militaires, la construction du village de Sanzhi fut stoppée par la mort mystérieuse de nombreux ouvriers.

Les cercueils suspendus de Sagada, Philippines.
Depuis plus de 2000 ans, les défunts de Sagada sont inhumés dans des cercueils suspendus au rochers afin qu’ils continuent de voir le ciel et sentir le vent.

Le Château hanté de Leap, Irlande.
Avec ses oubliettes remplies d’ossements humains, le Château hanté de Leap fut le théâtre de nombreux meurtres violents, d’actes barbares et sanglants.

Les fantômes de Poveglia, Italie.
Avec son passé de centre de quarantaine et d’asile psychiatrique, l’île de Poveglia traîne de sombres légendes de fantômes aux esprits tourmentés.

Kabayan, la cité des momies, Philippines.
Genoux repliés sur les corps encastrés dans des troncs d’arbres évidés, les sinistres momies de Kabayan seraient prostées là depuis plus de 500 ans.

Le parc chrétien de Holy Land, Etats-Unis.
Théâtre de vandalisme et de viols, le parc d’attractions chrétien Holy Land USA, à Waterbury, se dégrade depuis son abandon dans les années 80.

Eastern State Penitentiary, la prison hantée, Etats-Unis.
Fermé depuis 1971, le Eastern State Penitentiary de Philadephie abriterait les âmes torturées d’anciens détenus, condamnés à errer dans la prison.

La ville abandonnée de Craco, Italie.
Dans la province de Matera, la ville de Craco a été définitivement évacuée en 1975 après que les bâtiments s’effondrent à cause de l’instabilité des sols.

Le marché aux fétiches d’Akodésséwa, Togo.
A Lomé, la capitale du Togo, le marché des féticheurs d’Akodésséwa propose des produits pour le moins macabres prescrits aux habitants par des sorciers.

La mystérieuse maison Winchester, États-Unis.
En Californie, la maison hantée des Winchester, avec ses portes qui donnent sur le vide, ses fenêtres plaquées au sol et ses escaliers qui mènent au plafond.

L’asile abandonné Manicomio Francesca, Italie.
Abandonné depuis la fin du siècle dernier, cet asile psychiatrique a vu mourir de très nombreux patients devenus fous après avoir vécu les deux guerres mondiales.

Le parc dévasté de Six Flags New Orleans, Etats-Unis.
Situé à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, le parc d’attractions Six Flags New Orleans reste dévasté depuis le passage de l’Ouragan Katrina, en 2005.

Les catacombes de Paris, France.
Les catacombes sont transformées en ossuaire au XVIIIe siècle avec le transfert des restes d’environ six millions d’individus évacués des cimetières parisiens.

La cité engloutie de Shi Cheng, Chine.
Au pied de la montagne des Cinq Lions, Shi Cheng a totalement été recouverte par les eaux après la construction d’une centrale hydroélectrique.

La gare désaffectée de Michigan Central Station, Etats-Unis.
Avec sa tour de 18 étages et son toit à 70 mètres de haut, la gare de Michigan Central Station a vu sont dernier train partir le 6 janvier 1988.

L’asile psychiatrique de Volterra, Italie.
Durant plusieurs décennies, l’asile psychiatrique de Volterra fut le théâtre d’atroces sévices physiques et mentaux sur plusieurs milliers de patients.

Le parc abandonné de Wonderland Amusement Park, Chine.
Situé à une trentaine de kilomètres de Pékin, ce parc d’attraction n’a jamais ouvert ses portes au public. Il tombe en décrépitude depuis les années 90.

La grotte du sépulcre de cristal, Belize.
La grotte maya d’Actun Tunichil Muknal est célèbre pour ses restes squelettiques, dont The Crystal Maiden, squelette d’un adolescente sacrifiée.

Le McBarge de Vancouver, Canada.
Construit en 1986 près de Vancouver dans l’espoir de conquérir une clientèle haut de gamme, ce McDonalds flottant est abandonné depuis 1991.

Le dangereux château Miranda, Belgique.
En ruine depuis les années 1990, le château Miranda (ou de Noisy) fut l’un des sites les plus dangereux à visiter avant sa démolition partielle en 2016.

Le pénitencier d’État de Virginie-Occidentale, Etats-Unis.
Fermée en 1995, cette prison isolée de Moundsville fut le théâtre de mutineries et d’évasions collectives. Une centaine de prisonniers y ont été exécutés.

L’ossuaire de Sedlec, République tchèque.
Les restes de 40 000 personnes constituent l’Ossuaire de Sedlec, à Kutná Hora, les premiers provenant de la peste noire qui a frappé la Bohême en 1348.

La soucoupe volante de Bouzloudja, Bulgarie.
Construite sous le régime communiste, cette ancienne salle de congrès fut en 1868 le lieu de la dernière bataille entre les Bulgares et les Turcs.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités