Conseil entretien palmier 77e : le licuala, ou palmier éventail

Avec ses feuilles délicatement palmées qui évoquent clairement la forme d’un éventail, le licuala (ou licuala grandis) provient des forêts exotiques et humides d’Océanie et de Malaisie.
A la maison, ce palmier se dessèche très vite et a donc logiquement besoin d’un fort apport en humidité. Vaporisez-le régulièrement et arrosez-le copieusement tout en veillant à ne pas lui laisser les pieds dans l’eau. Nous vous conseillons de disposer le pot sur un lit de graviers humides. N’hésitez pas à l’entourer d’autres plantes afin de lui offrir une atmosphère humide et confinée.
Cultivé en intérieur, le licuala peut atteindre 2 mètres de haut et vivre environ 3 ans.

Conseil entretien palmier 88e : le kentia

Originaire d’Australie, où il se fait rare, le kentia (ou howea forsteriana) a fière allure avec ses feuilles palmées soigneusement effilées aux tons vert-foncés qui peuvent mesurer jusqu’à 2 mètres de long.
En intérieur, il doit être idéalement placé près d’une baie vitrée exposée sud-est, tout en étant protégé des rayons brûlants du soleil. Installé dans un mélange équilibré de terreau, sable de rivière et terre de jardin, le kentia a besoin de beaucoup d’humidité et doit être régulièrement vaporisé. Arrosez jusqu’à trois fois par semaine en été en veillant à ne pas laisser d’eau stagner. La plante est sensible aux courants d’air et n’apprécie guère les emplacements sales ou confinés.
Bien entretenu, il peut atteindre 3 mètres de hauteur et vivre une dizaine d’année.