Le béluga
Face au cancer maritime

Animaux marins en danger d'extinction 5

Rarement observé dans son milieu naturel, le béluga fait partie des premiers cétacés à avoir été élevés en captivité. Très intelligent, l’animal possède un sonar ultra-puissant qui lui permet de s’orienter dans dans les couloirs de glace de l’océan Arctique et d’éviter d’entrer en collision avec des navires.
Après plusieurs décennies de chasse au béluga, on estime aujourd’hui qu’il resterait environ 100 000 individus dans nos océans. Outre la surpêche, l’animal est fortement impacté par l’augmentation du trafic maritime et les effets du réchauffement climatique.
Le béluga est également très sensible à la pollution maritime. Des analyses scientifiques effectuées sur les carcasses d’animaux échoués ont démontré que des hydrocarbures et des métaux lourds provoquent des infections des voies respiratoires ou gastro-intestinales comparables aux cancers développés par les humains.

L’ hippocampe
Un poisson hippique victime de sa popularité

Animaux marins en danger d'extinction 6

Surnommé le « cheval de mer », l’hippocampe est un poisson très populaire qui évolue dans les eaux tempérées et tropicales de notre planète. Victime de son succès, l’animal fait désormais lui aussi partie de cette sombre liste des espèces en danger d’extinction.
Comme bon nombre de ces congénères, l’hippocampe est menacé par la destruction de son habitat et surtout par une surpêche proche du braconnage. Rien qu’en Chine, plus de 20 millions d’individus sont pêchés chaque année pour servir la gastronomie traditionnelle ou pour être revendus séchés aux touristes.
Face à ce véritable carnage, la France a mis au point plusieurs programmes de science participative pour participer à la sauvegarde de l’espèce. Ces observatoires sont principalement situés sur la façade atlantique, du bassin d’Arcachon à l’estuaire de la Gironde en passant par le lac d’Hossegor, ainsi que dans le bassin de Thau en Occitanie.