Le thon rouge
Entre surpêche et surconsommation

Animaux marins en danger d'extinction 3

Très prisé dans nos assiettes, le thon rouge n’est pas une espèce à proprement dit mais désigne une appellation culinaire réunissant plusieurs espèces de thons de grande tailles ayant pour point commun une chair de couleur rouge. On distingue ainsi le thon du Nord, classé en danger d’extinction, le thon du sud, classé en danger critique d’extinction, et le thon du Pacifique, considéré comme vulnérable.
Victimes de leur surpêche et de leur surconsommation, les deux premières espèces de thons viennent s’ajouter à la liste funèbre des animaux marins menacés d’extinction. Dans les deux cas, la capacité de pêche dépasse excessivement la capacité de production de la ressource.
L’avenir du thon rouge semble donc bien sombre. Car si le nombre de captures autorisées est régie depuis longtemps par des négociations entre États et arbitrées par des commissions chargées de la conservation de l’espèce, les stocks de thon rouge sont en perpétuel déclin depuis plus de 20 ans.

Le dugong
L’un des mammifères marins les plus menacés

Animaux marins en danger d'extinction 4

Dans certaines régions du monde, il n’est déjà plus qu’un lointain souvenir. Le dugong, cet herbivore marin à la silhouette potelée qui vit sur les littoraux des océans Indien et Pacifique, est aujourd’hui considéré comme l’un des mammifères marins les plus menacés.
Dernier représentant encore vivant de la famille des Dugongidae, l’animal est victime du tourisme, de la pollution et de l’urbanisation des côtes. Fréquemment blessé par les hélices des navires de pêche et de loisirs, le dugong est encore chassé pour sa viande.
Face à cette large panoplie de menaces humaines, l’animal n’a aucune chance de s’en sortir puisqu’il n’a pas le temps de se reproduire, sa majorité sexuelle intervenant vers l’âge de 10 ans. Ce qui explique un taux de reproduction excessivement faible.