Comme un mal de vivre contemporain, le manque de sommeil est à l’origine de nombreux troubles, de l’irritabilité à la dépression en passant par l’insomnie. Face aux contrariétés et au stress occasionnés quotidiennement par nos rythmes effrénés de vie, nous avons pourtant à disposition toute une panoplie de solutions très accessibles pour se reprendre en main et parvenir de nouveau… à mieux dormir.

1. Débranche tout !

Quand le soleil se couche, notre rythme cardiaque et notre tension artérielle diminuent naturellement au profit de la mélatonine, cette hormone qui prépare notre sommeil. Pour bien dormir, notre cerveau doit donc pouvoir se mettre en mode « veille »… Chose impossible lorsque le bruit et la lumière sont omniprésents dans la chambre. Au lit, les écrans de télévision, les smartphones, les tablettes et les ordinateurs empêchent notre cerveau de « refroidir » quand celui-ci a déjà chauffé toute la journée. Pour envisager un sommeil réparateur, éteignez vos appareils électroniques le plus tôt possible et souvenez-vous : la place du téléviseur n’est pas dans la chambre !

2. Range ta chambre !

Une chambre nettoyée et bien rangée, c’est autant de stress éliminé. Un sommeil réparateur passe par une bonne hygiène de vie, y compris la nuit. Il est par exemple plus agréable de s’endormir dans des draps propres… Alors veillez à les changer régulièrement, une fois toutes les deux semaines au minimum. Evitez également de dormir avec votre animal de compagnie, car les poils perdus peuvent être respirés et devenir un danger pour votre santé. Investissez si possible dans un bon matelas, de préférence hypoallergénique, afin de limiter la prolifération des pellicules et des acariens. La chambre est une pièce qui doit être aérée quotidiennement.

3. Eteins la lumière !

Comme son nom l’indique, la chambre à coucher est un lieu dédié au calme et à la relaxation. Cela commence par la sérénité des murs. Evitez les contrastes tranchants et certaines couleurs criardes ou agressives, comme le rouge. Même combat du côté des tapisseries : choisissez des motifs doux et des tons neutres. Les rayures horizontales sont naturellement plus apaisantes que les thèmes verticaux. L’éclairage de la chambre a lui aussi un rôle à jouer pour optimiser notre sommeil. Il est conseillé de superposer les sources de lumière, soit un éclairage uniforme parsemé de lumières d’appoint de faible intensité, comme une lampe de chevet. Commencez à baisser la luminosité au moins 30 minutes avant l’heure du coucher.

4. Prends soin de toi !

Quels que soient votre âge et votre condition physique, pratiquer une activité sportive régulière est un excellent moyen pour se préparer à passer de bonnes nuits. Cela va de simples exercices d’échauffement en intérieur à la pratique d’un sport ou loisir en extérieur : marche, footing, promenade en vélo, nage en piscine… Il n’y a que l’embarras du choix ! Avant d’aller dormir, il est bien sûr conseillé de dîner léger. Les plats trop riches, trop gras ou trop alcoolisés sont évidemment plus long à être assimilés et encombrent notre organisme au moment où il se prépare à sommeiller.

5. Reste positif !

C’est une certitude, les remèdes de grands-mères, les huiles essentielles ou les breuvages bio sont bien meilleurs pour notre sommeil que les somnifères et autres antidépresseurs qui, consommés sur du long terme, deviennent une véritable menace pour notre santé. Pour bien dormir, il faut éviter les contrariétés, chasser les idées noires et parvenir à se calmer, même si cela ne paraît pas toujours aisé après une dure journée. Selon les spécialistes, la méditation est un excellent moyen pour canaliser nos émotions. Ajoutons à cela la lecture, un moyen radical pour décolérer et se changer les idées. Enfin, n’oubliez pas de rester positif et d’associer le verbe dormir au mot plaisir.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités