Naufrage du Doña Paz : 4 375 morts

Naufrage du Doña Paz

Le 20 décembre 1987, le ferry-boat philippin Doña Paz entre en collision avec le pétrolier Vector et s’enflamme. Le naufrage fait officiellement 1 586 morts. Mais le navire, qui était autorisé à embarquer un maximum de 1 518 passagers, est en réalité en surcharge et fait officieusement 4 375 victimes contre seulement 26 survivants.

Naufrage du Lancastria : 4 000 morts

Naufrage du Lancastria

Le 17 juin 1940, le paquebot britannique Lancastria, un transatlantique construit 20 ans plus tôt, est bombardé par l’aviation allemande et sombre au large de Saint-Nazaire, causant officiellement la mort de plus de 4 000 marins. Le nombre réel des victimes serait en réalité beaucoup plus élevé.

Naufrage du Yamato : 3 000 morts

Naufrage du Yamato

Le 7 avril 1945, le navire principal de la classe de cuirassés Yamato de la Marine impériale japonaise, qui est alors le plus grand cuirassé du monde, est coulé au large de Kagoshima par l’aviation américaine. Le naufrage du puissant navire et de son sister-ship, le Musashi, entraîne la mort de plus de 3 000 marins.

Naufrage du Joola : 2 000 morts

Naufrage du Joola

Le 26 septembre 2002, le traversier sénégalais Joola, dont la capacité légale n’excède pas plus de 550 hommes, fait naufrage au large des côtes de Gambie, en Afrique de l’Ouest. Le bilan officiel fait état de 1 863 morts et disparus. En réalité, la tragédie a causé la mort de plus de 2 000 personnes.

Explosion d’Halifax : 2 000 morts

Explosion d'Halifax

Le 6 décembre 1917, durant la Première Guerre mondiale, le navire français Mont-Blanc, qui transporte des munitions, entre en collision avec le navire norvégien Imo dans le port d’Halifax au Canada, faisant 2 000 morts et des milliers de blessés. L’explosion déclenche un raz-de-marée de 18 mètres de haut et rase une partie de la ville.