Chaque année, quand la grisaille de l’automne s’installe, le cyclamen se pare de ses plus belles couleurs pour nous réchauffer le cœur. Maladroitement associée à la Toussaint, cette plante capable de résister aux pires conditions climatiques est, dans le langage des fleurs, un symbole d’amour durable qui s’offre aisément d’octobre jusqu’au mois de janvier. Portrait d’une plante qui, moyennant quelques gestes simples d’entretien, nous invite à la ballade des gens heureux.

Cyclamen entretien

La carte d’identité du cyclamen

Originaire du sud-est du bassin méditerranéen, le cyclamen persicum est une plante à tubercule qui appartient à la famille des Primulacées. Il se distingue par des feuilles en rosette veinées de blanc ou d’argent d’environ 10 cm de long et portées par des pétioles charnus. Ses fleurs aux pétales élégants, soutenues par des hampes dressées, peuvent être rouges, roses, blanches, mauves ou bicolores et fleurissent du mois de novembre jusqu’en mars. En intérieur, l’espérance de vie du cyclamen est assez limitée (environ 6 mois). Bien entretenue, la plante peut atteindre 30 cm de haut.

Fiche fleur Cyclamen

La petite histoire du cyclamen

Le mot cyclamen provient du grec kuklos, qui fait référence à ses pédoncules en forme de crosse. Durant l’Antiquité, on le considère comme une plante associée à l’amour. Le philosophe grec Théophraste rapporte que la plante est utilisée dans des philtres destinés à aiguiser la sensualité. Au Moyen-âge, le cyclamen est disposé près du lit conjugal pour protéger les amants durant leur sommeil. A cette époque, on croit même que la plante peu protéger le couple des maléfices des sorcières. Le cyclamen est encore appelé « pain de pourceau », car les porcs sont très friands de ses tubercules.

Conseils d'entretien du cyclamen

Nos conseils d’entretien du cyclamen

Si le cyclamen a besoin de beaucoup de luminosité, il est déconseillé de l’exposer aux rayons directs du soleil. En pot, la plante peut être installée dans un mélange de terreau d’écorce et de terre du bruyère. Le cyclamen apprécie des températures en dessous de 15 degrés et ne doit pas être disposé près d’une source de chaleur. L’arrosage est conseillé tous les trois jours durant la floraison. Le reste de l’année, laissez sécher le terreau entre deux arrosages. Le cyclamen est sensible à la poussière et aux courants d’air.

Cyclamen plante déco

Le cyclamen, une plante dépolluante

On compte une vingtaine d’espèces de cyclamens qui se déclinent en des centaines de variétés. Le cyclamen, qui peut produire des fleurs simples, doubles ou ondulées, est parfois odorant. On le considère aussi comme une plante dépolluante : il capterait en effet une partie du xylène et du formaldéhyde présents dans l’air. Mais le cyclamen est surtout prisé pour sa floraison élégante et colorée qui intervient en automne et en hiver, une période propice à la grisaille et à la morosité.

Signification du cyclamen

Le cyclamen, fleur de cimetière ou d’amour ?

Si le cyclamen connaît une hausse de popularité à la Toussaint, c’est uniquement parce qu’il fait partie, aux côtés du chrysanthème, de ces rares plantes qui fleurissent à cette période de l’année. Car rien n’indique, dans le traditionnel langage des fleurs, que le cyclamen ait un lien quelconque avec nos chers disparus. Au contraire, sa capacité à résister à des conditions climatiques difficiles en fait une fleur bien vivante, symptomatique de l’amour durable, de l’affection profonde et des sentiments impérissables.

10 questions-réponses sur le cyclamen

– Mon cyclamen a mauvaise mine, pourquoi ?
Il s’agit en général d’un excès ou d’un mauvais arrosage qui entraîne la pourriture grise, le ramollissement des tiges et l’apparition d’un feutrage gris. Prenez soin d’éviter de mouiller les feuilles lors de l’arrosage.

– Les fleurs de mon cyclamen se déforment ?
La plante est attaquée par des tarsonèmes, des insectes microscopiques qui lui transmettent une substance toxique. La plante doit alors être détruite avant de contaminer vos autres protégées.

– Les fleurs de mon cyclamen jaunissent ?
Il s’agit d’un excès d’arrosage ou d’humidité qui entraîne la fusariose, une maladie cryptogamique à laquelle le cyclamen ne survivra pas. Là encore, la plante doit être détruite pour éviter tout risque de contamination.

– Comment soigner mon cyclamen au quotidien ?
Le cyclamen est une plante assez facile à entretenir mais aime l’espace et la propreté. Supprimez régulièrement ses pétioles ramollis et ses fleurs fanées.

– Comment vérifier que mon cyclamen est en bonne santé ?
La méthode n’est certes pas très académique mais il suffit de retourner la plante et de la poser sur son feuillage. Si le cyclamen ne plie pas sous son poids, c’est effectivement qu’il promet de refleurir durant plusieurs années.

– Ou disposer le cyclamen ?
Le cyclamen ne supporte pas très bien la chaleur de nos appartements. En l’installant dans une véranda ou un jardin d’hiver, vous pourrez le conserver plusieurs années.

– Quand faut-il rempoter le cyclamen ?
En automne, après une période de repos végétatif qui permettra à la plante de reconstituer les réserves de son tubercule. Préférez un pot assez étroit.

– Faut-il vaporiser le cyclamen ?
Uniquement en cas de fortes chaleurs. Ne vaporiser que le dessous du feuillage.

– Comment multiplier le cyclamen ?
La multiplication du cyclamen s’effectue par la division des tubercules à la fin du printemps. Le semis est à prévoir en été.

– Que faire de mon cyclamen en été ?
Pour que le cyclamen continue de s’épanouir en été et refleurisse à l’automne suivant, installez-le sur un balcon ombragé, éventuellement protégé des rayons du soleil par d’autres plantes.

© Miss & Mister / DR

Publicités