Disponible toute l’année dans les jardineries comme chez les fleuristes, le citronnier (ou citrus limon) est l’un des arbustes fruitiers les plus répandus dans nos jardins et sur nos balcons. La plante peut aussi être cultivée en intérieur, moyennant certaines attentions. De son histoire à son entretien en passant par sa signification dans le langage des fleurs, voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le citronnier… sans jamais oser le demander !

Citronnier histoire

La petite histoire du citronnier

Originaire d’Asie du Sud-Est, le citronnier appartient, comme de nombreuses espèces d’agrumes, à la famille des Rutacées. Longtemps appelé « limon » ou « limonier » selon que l’on parle du fruit ou de la plante, le citronnier tire son nom du grec kitron. Pour les botanistes, le citronnier tel que nous le connaissons aujourd’hui est une hybridation naturelle entre le citrus medica (cédrat) et le citrus aurantifolia (citron vert).

Fiche fleurs citronnier

Le citronnier : carte d’identité

Le citronnier se caractérise par un feuillage vert foncé d’environ 20 cm de long, ovale et brillant, qui dégage un fort parfum lorsqu’on le froisse. Les fleurs apparaissent principalement au printemps et en été. Délicieusement parfumées, elles sont généralement blanches, parfois rouges. En hiver, elles cèdent la place à des fruits sphériques à la peau épaisse dont la couleur varie du jaune pâle au pourpre orangé. Le citronnier peut atteindre 10 mètres en pleine terre contre 2 mètres en pot, dans lequel il peut vivre une dizaine d’années.

citonnier conseils entretien

L’entretien du citronnier

Le citronnier a besoin de beaucoup de luminosité et tolère parfaitement le soleil direct. Il doit être installé dans une terre de jardin sableuse et non calcaire, agrémentée de terreau pour agrumes et d’engrais organique au printemps. La plante adore l’humidité et peut être vaporisée régulièrement. L’arrosage est en revanche à contrôler afin d’éviter le pourrissement des racines : une fois par semaine durant la végétation et une fois tous les 15 jours en hiver. Le citronnier craint les écarts brusques de température mais le froid est nécessaire pour induire la floraison. Il a besoin d’un repos hivernal bien marqué, suivi d’une période active de floraison.

citronnier symbole

Le citronnier dans le langage des fleurs

Parce qu’il peut parfois fleurir tout au long de l’année, le citronnier est un symbole d’union parfaite et d’amour éternel. Une interprétation qui ne date pas d’hier puisque le citronnier était présent lors des fêtes nuptiales durant l’Antiquité. Les Grecs croyaient même que l’arbuste avait été créé pour le mariage de Junon et Jupiter. Lorsque le citronnier porte à la fois des fleurs et des fruits, il symbolise également la fertilité et la fécondité. Selon le langage des fleurs, porter une fleur de citronnier en boutonnière ou dans les cheveux signifie « mon cœur est pris ».

Citronnier conseils

A quelle occasion offrir un citronnier ?

Si jadis le citronnier s’offrait lors des mariages et autres célébrations amoureuses, il convient aujourd’hui à toutes les occasions, qu’il soit offert à un homme, une femme ou un couple. C’est même une idée cadeau originale pour un anniversaire, des félicitations ou des remerciements, car votre destinataire pourra le conserver dans la durée moyennant quelques petites attentions.
Le citronnier est en revanche à manier avec précaution lors d’événements plus graves, comme un deuil. Evitez également de l’offrir lors d’une naissance ou pour un rétablissement, les plantes n’étant généralement pas admises sur un lieu d’hospitalisation.

10 questions-réponses sur le citronnier !

Conseils citronnier– Mon citronnier en pot a l’air mal en point. Pourquoi ?
Il s’agit en général d’un excès d’arrosage. Le citronnier déteste avoir les pieds dans l’eau. Préférez la vaporisation.

– Mon citronnier en pot risque-t-il de geler ?
Oui, il supporte le froid mais pas le gel. Protégez-le avec un voile d’hivernage.

– Puis-je tailler mon citronnier ?
Une taille annuelle est conseillée pour équilibrer la physionomie de la plante ou de l’arbuste.

– Quand rempoter mon citronnier ?
Le rempotage s’effectue après la récolte des fruits.

– La multiplication du citronnier est-elle facile ?
Le semis est facile, mais les plantes obtenues donnent en général peu de fruits.

– Quels sont les ennemis du citronnier ?
Le citronnier est très sensible aux pucerons, aux cochenilles et aux acariens. Il doit être régulièrement traité.

– Quels points communs avec la citronnelle ?
Aucun, si ce n’est le parfum. Contrairement au citronnier, la citronnelle est une plante envahissante qui doit être régulièrement taillée.

– Le citron est-il toujours acide ?
Le fruit existe sous deux formes, le citron acide (riche en vitamine C) et le citron doux.

– Ou sont aujourd’hui produits les citronniers ?
Le citronnier est principalement cultivé en Inde, au Mexique, en Argentine, en Chine et au Brésil.

– Quels citrons consomment-on en France ?
Les citrons français sont produits dans les Alpes-Maritimes et en Corse mais en petite quantité. Les citrons consommés en France proviennent d’Espagne, d’Argentine et de Turquie.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités