A ce jour, près de 900 espèces auraient déjà disparu de notre belle planète bleue. Certains animaux, considérés en danger critique d’extinction par des organismes comme l’Union internationale pour la conservation de la nature, vont bientôt rejoindre cette liste funèbre. Portraits de ces animaux marins, terrestres ou aériens, qui vivent leurs derniers instants sur Terre.


L’albatros des Galapagos

Espèce en danger d'extinction 1

L’albatros des Galapagos, de son nom scientifique Phoebastria irrorata, est un oiseau qui vit et se reproduit près des côtes de l’Equateur et du Pérou. Il se nourrit principalement de mollusques et de poissons. Cette variété d’albatros est victime du tourisme de masse et de la sur-pêche, qui menacent son propre écosystème. On compte aujourd’hui moins de 35 000 individus de cette espèce encore en vie.


Le gorille de l’Est

Espèce en danger d'extinction 2.jpg

On le rencontre au Rwanda, en Ouganda et au Congo. Le gorille de l’Est, ou Gorilla beringei, est classé en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature depuis 2016. Les menaces qui pèsent sur cette espèce sont nombreuses, du braconnage à la déforestation en passant par les guerres et l’instabilité qui règnent dans cette région… sans oublier les maladies transmises par l’homme.


Le crocodile du Siam

Espèce en danger d'extinction 3

Ils ne seraient plus que 250 individus encore en liberté. Le crocodile du Siam, ou Crocodylus siamensis, vivait autrefois sur un très large territoire allant de la Malaisie à l’indonésie en passant par la Thaïlande et le Viêt Nam. Sur-chassée par l’homme pour sa peau, cette espèce a assisté ces dernières années à la destruction rapide de son habitat. L’extinction de cette variété de crocodiles est aujourd’hui irrémédiable.


L’anguille d’Europe

Espèce en danger d'extinction 4

Réputée rustique et résistante, grâce notamment à sa capacité à respirer l’air, l’anguille d’Europe (Anguilla anguilla) est menacée depuis le début des année 80 et est aujourd’hui sur le point de s’éteindre. Les menaces qui pèsent sur cette espèce ne lui laissent aucune chance, car elles sont à la fois marines et terrestres : le braconnage, la sur-pêche, la pollution et le rejet de produits toxiques sur terre comme en mer.


L’addax, ou antilope à nez tacheté

Espèce en danger d'extinction 5

Voici une espèce endémique de l’Afrique qui est quasiment éteinte. L’addax (Addax nasomaculatus), ou antilope à nez tacheté, ne comptait plus que trois spécimens en 2016. Capable de s’adapter aux déserts extrêmement arides du Sahara, cette espèce compte de nombreux prédateurs comme le lion, le léopard, la hyène et surtout l’homme ! Car si l’animal est farouche, il est aussi très facile à chasser.


L’albatros d’Amsterdam

Espèce en danger d'extinction 6

Découvert en 1982, l’albatros d’Amsterdam (Diomedea amsterdamensis) fait déjà partie des espèces les plus menacées au monde. Ce bel oiseau brun au bec rose, à la tête, au ventre et au cou blancs, est une espèce endémique de l’île d’Amsterdam, dans l’océan Indien. On estime qu’il ne resterait plus qu’une cinquantaine d’individus, dont quinze couples vivant à l’état sauvage dans les Terres australes et antarctiques françaises.


Le gorille de la rivière Cross

Espèce en danger d'extinction 7

Sous-espèce du gorille de l’ouest, le gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli) vit dans les forêts tropicales et subtropicales du Nigéria et du Cameroun. Ce grand singe peut peser plus de 180 kilos et mesurer plus de 1,70 mètre. Avec une population estimée à 150 individus vivant en groupes dispersés, il est à ce jour le primate le plus menacé.


Le crocodile des Philippines

Espèce en danger d'extinction 8

Cette espèce de crocodile dont la taille ne dépasse pas trois mètres est endémique des Philippines. Son nom savant, Crocodylus mindorensis, signifie d’ailleurs « venant de Mindoro », une île des Philippines située en mer de Sulu. Malgré des programmes d’élevage et de réintroduction, l’espèce compterait aujourd’hui moins de 200 individus. L’animal a été victime de sa surexploitation commerciale.


Le wallaby forestier de l’île de Goodenough

Espèce en danger d'extinction 9

Le wallaby forestier de l’île de Goodenough, également appelé dorcopsis noir (Dorcopsis atrata), est un marsupial qui appartient à la famille des Macropodidae. Cette espèce est endémique des forêts sèches tropicales et subtropicales de Goodenough, une île de la province de Baie Milne située en Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’animal est condamné à cause de la destruction par l’homme de son habitat.


L’aigle des singes

Espèce en danger d'extinction 10

Communément appelé « aigle des singes », le pithécophage des Philippines (Pithecophaga jefferyi) est un joli rapace d’une envergure de 2,50 mètres qui peut peser jusqu’à 8 kilos. Lui aussi est endémique des îles des Philippines. Classé comme espèce menacée depuis les années 80, cet aigle fait désormais partie de cette triste liste d’animaux en danger critique d’extinction, avec moins de 250 individus.

La Liste rouge mondiale de l’UICN

La dernière Liste rouge mondiale de l’Union internationale pour la conservation de la nature totalise quelque 25 821 espèces menacées. Parmi celles-ci, « 41% des amphibiens, 13% des oiseaux et 25% des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial. C’est également le cas pour 31% des requins et raies, 33% des coraux constructeurs de récifs et 34% des conifères ».
A savoir, « la France figure parmi les dix pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées. Au total, 1 235 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en Outre-mer ». Pour en savoir plus ou consulter les espèces menacées dans votre région, rendez-vous sur le site officiel de l’UICN.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités