Il alimente les pires cauchemars et fait le bonheur de l’industrie du cinéma fantastique. Le requin, par sa taille et son régime alimentaire, a le profil idéal du tueur en série, avec sa mâchoire aux dents acérées, sa peau rugueuse, son aileron pointu et sa queue puissante. Pourtant, ses attaques sur l’homme restent rares : on en compte environ 70 par an à travers le monde. Généralement, le requin attaque l’homme par accident, parce qu’il le confond avec ses proies habituelles.


1er – Le grand requin blanc (Carcharodon carcharias)

Les requins les plus dangereux du monde 1

Il est le plus grand prédateur sévissant actuellement dans les océans. Le grand requin blanc, qui peut atteindre 6 mètres de long, est tristement connu du grand public pour son rôle peu glorieux dans le film américain Les dents de la mer, produit par Steven Spielberg. Depuis, l’animal est considéré à tord comme un mangeur d’hommes, car ses attaques sur ce dernier sont généralement dues à une erreur visuelle.

2e – Le requin-tigre (Galeocerdo cuvieri)

Les requins les plus dangereux du monde 2

Voici un petit poisson aux mensurations plutôt généreuses, avec ses 4 mètres de long et ses 500 kilos. Le requin-tigre, qui évolue dans les océans tempérés et tropicaux, est considéré comme le deuxième requin le plus dangereux pour l’être humain. Ce chasseur solitaire, qui est très peu sélectif sur la qualité de sa nourriture, aurait causé la mort d’une quarantaine de personnes ces vingt dernières années.

3e – Le requin-bouledogue (Carcharhinus leucas)

Les requins les plus dangereux du monde 3

On le rencontre sur les côtes de toutes les mers tropicales et sub-tropicales de la planète. Le requin-bouledogue, que l’on confond souvent avec le requin-taureau, peut atteindre plus de 3 mètres de long et vivre une vingtaine d’années. Ce requin est régulièrement impliqué dans des attaques mortelles sur l’homme. Il sévit notamment sur les côtes brésiliennes, australiennes et à l’île de La Réunion.