Il alimente les pires cauchemars et fait le bonheur de l’industrie du cinéma fantastique. Le requin, par sa taille et son régime alimentaire, a le profil idéal du tueur en série, avec sa mâchoire aux dents acérées, sa peau rugueuse, son aileron pointu et sa queue puissante. Pourtant, ses attaques sur l’homme restent rares : on en compte environ 70 par an à travers le monde. Généralement, le requin attaque l’homme par accident, parce qu’il le confond avec ses proies habituelles.


1er – Le grand requin blanc (Carcharodon carcharias)

Les requins les plus dangereux du monde 1

Il est le plus grand prédateur sévissant actuellement dans les océans. Le grand requin blanc, qui peut atteindre 6 mètres de long, est tristement connu du grand public pour son rôle peu glorieux dans le film américain Les dents de la mer, produit par Steven Spielberg. Depuis, l’animal est considéré à tord comme un mangeur d’hommes, car ses attaques sur ce dernier sont généralement dues à une erreur visuelle.

2e – Le requin-tigre (Galeocerdo cuvieri)

Les requins les plus dangereux du monde 2

Voici un petit poisson aux mensurations plutôt généreuses, avec ses 4 mètres de long et ses 500 kilos. Le requin-tigre, qui évolue dans les océans tempérés et tropicaux, est considéré comme le deuxième requin le plus dangereux pour l’être humain. Ce chasseur solitaire, qui est très peu sélectif sur la qualité de sa nourriture, aurait causé la mort d’une quarantaine de personnes ces vingt dernières années.

3e – Le requin-bouledogue (Carcharhinus leucas)

Les requins les plus dangereux du monde 3

On le rencontre sur les côtes de toutes les mers tropicales et sub-tropicales de la planète. Le requin-bouledogue, que l’on confond souvent avec le requin-taureau, peut atteindre plus de 3 mètres de long et vivre une vingtaine d’années. Ce requin est régulièrement impliqué dans des attaques mortelles sur l’homme. Il sévit notamment sur les côtes brésiliennes, australiennes et à l’île de La Réunion.

4e – Le requin longimane (Carcharhinus longimanus)

Les requins les plus dangereux du monde 4

Le commandant Cousteau le considérait comme le plus dangereux des requins. En danger critique d’extinction, le requin longimane est un requin à pointe blanche qui évolue au large, dans les eaux profondes des océans tropicaux et les zones chaudes des océans tempérés. Agressif et solitaire, il présente un réel danger pour les personnes tombées à l’eau, les survivants des naufrages où les victimes de crash aérien.

5e – Le requin mako (Isurus oxyrinchus)

Les requins les plus dangereux du monde 5

Ce super prédateur de 4 mètres de long, qui évolue en eaux tropicales et tempérées, a la particularité de pouvoir descendre jusqu’à 740 mètres de profondeur et faire des bonds de 10 mètres de haut hors de l’eau. Menacé par la surpêche, le requin mako est considéré comme dangereux pour l’homme, bien que l’animal ne soit en réalité que soupçonné d’être impliqué dans des accidents mortel.

Attention requinsQuand les requins passent à l’attaque

1916 : une série d’attaques de requins se produit le long des côtes du New Jersey, à Beach Haven, Spring Lake et Matawan Creek, tuant quatre baigneurs et faisant de nombreux blessés.
1945 : durant la Seconde Guerre mondiale, des requins longimanes causent la mort de centaines de marins tombés à l’eau après le naufrage de l’USS Indianapolis, torpillé par un sous-marin japonais.
1963 : l’Australien Rodney Fox survit miraculeusement à l’attaque d’un grand requin blanc, avec l’abdomen ouvert de part en part par la mâchoire du squale.
2003 : A 13 ans, la jeune surfeuse Bethany Hamilton perd un bras après avoir été attaquée par un requin sur la côte nord de Hawaï. Le drame a inspiré le film Soul Surfer, sorti en 2011.
2010 : un requin longimane attaque plusieurs touristes en mer Rouge, près de Charm el-Cheikh en Égypte. Ce requin avait été habitué à être nourri à la main pour attirer le tourisme.
2011 : le surfeur Mathieu Schiller disparaît au large de l’île de La Réunion après avoir été attaqué par un requin. Les autorités mettent en place un plan « risque requin » face à la multiplication des attaques dans cette région.
2015 : une touriste allemande succombe à l’attaque d’un requin océanique après que celui-ci lui ait arraché une jambe alors qu’elle se baignait au large d’une station balnéaire égyptienne.
2015 : le surfeur australien Mick Fanning fait la Une du monde entier après avoir miraculeusement échappé à l’attaque d’un grand requin blanc en direct de la finale du J-Bay Open, en Afrique du Sud.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités