Au terme de plusieurs mois de recherche, d’écoute et de montage vidéo, Miss & Mister Corail ne sont pas peu fiers de vous présenter l’intégrale, année par année, des plus grands succès des années 70. Du rock au disco en passant par le punk ou la chanson populaire, les seventies sont d’une richesse musicale jusqu’à ce jour inégalée… qui continue aujourd’hui d’inspirer les nouvelles générations.


Les tubes de l’année 1970

L’année 1970 fleure bon l’après Woodstock avec le Festival de l’île de Wight, en Angleterre, qui réunit quelque 600 000 personnes. Sur scène, The Doors, The Who, Jimi Hendrix ou le groupe Chicago enflamment les foules. Le 30 octobre, Jim Morrison est d’ailleurs condamné pour outrage aux bonnes mœurs à cause de son comportement sur scène. 1970, c’est la naissance des groupes Queen, Abba ou Aerosmith, mais aussi la mort de Janis Joplin et la séparation des Beatles. En France, la star officielle n’est autre que Johnny Hallyday, qui classe trois titres numéro 1 des charts durant l’année.


Les tubes de l’année 1971

L’année 1971 est marquée par des événements musicaux majeurs, du concert pour le Bangladesh à Madison Square Garden au Grand festival rock Avandaro au Mexique, qui attire plus de 300 000 personnes. En France, Johnny Hallyday remplit le Palais des sports de Paris et Dalida triomphe à l’Olympia, quand Sheila s’exporte déjà à l’étranger avec Les Rois mages, qui reste le tube emblématique de cette année. 1971 est encore marquée par les disparitions de Louis Armstrong et de Jim Morrison, retrouvé mort dans sa baignoire à l’âge de 27 ans, à Paris.


Les tubes de l’année 1972

En 1972, le haut de l’affiche est monopolisé par des stars planétaires : Chuck Berry, John Lennon, Elton John, David Bowie, Pink Floyd, Johnny Nash, Deep Purple, Led Zeppelin, Michael Jackson ou Billy Paul. En France, les hit-parades dansent au rythme de Johnny Hallyday, Sheila, Claude François, Mike Brant, Sylvie Vartan, Michel Delpech, Dalida ou Michel Fugain. Cette année-là, le Grand Prix Eurovision est remporté par la chanteuse grecque Vicky Leandros, qui interprète une chanson en français pour le Luxembourg.


Les tubes de l’année 1973

1973 est une année à duos. Tandis que Guy Bedos et Sophie Daumier amusent les plateaux de télévision avec La drague, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan chantent leur problème quand Sacha Distel et Brigitte Bardot se retrouvent sur le single Tu es le soleil de ma vie. Mais le tube de l’année revient incontestablement à Sheila et Ringo qui, après un mariage très médiatique, classent Les gondoles à Venise en tête des ventes de disques en France. A l’international, 1973 est marquée par le lancement de la célèbre comédie musicale The Rocky Horror Show, qui sera jouée 2 960 fois.


Les tubes de l’année 1974

En 1974, les stars incontestées sont Claude François, Johnny Hallyday, Michel Sardou et Sheila, qui chacun classent quatre tubes dans les hit-parades sur l’année. 1974 est aussi marquée par l’apparition des toutes premières chansons Disco, à l’international avec le tube Kung Fu Fighting de Carl Douglas, en France avec Sheila et le titre Samedi soir.


Les tubes de l’année 1975

En 1975, la France danse au rythme de la comédie musicale Mayflower et de L’été indien de Joe Dassin, qui signe là le plus gros succès de sa carrière. Tandis que Sylvie Vartan triomphe au Palais des Congrès, les plateaux de télévision s’amusent avec Le Schmilblick de Coluche, La bonne du curé d’Annie Cordy, sans oublier Le zizi de Pierre Perret. L’année 1975 est tristement marquée par le suicide du chanteur Mike Brant à l’âge de 28 ans. C’est encore la naissance des groupes Iron Maiden et Sex Pistols.


Les tubes de l’année 1976

En France, l’année 1976 est largement dominée par Johnny Hallyday, qui se produit à guichets fermés durant 35 représentations au Palais des Sports et classe trois titres numéro 1 des hit-parades cette année-là. Pour Michel Sardou, ce sont deux titres classés au sommet, mais son album La vieille crée la polémique, notamment à cause des chansons J’accuse et Je suis pour. Côté femmes, la scène est monopolisée par Dalida, Jeane Manson, Sheila et surtout Sylvie Vartan, qui s’impose en tête des ventes de 45 tours avec son tube Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes ?


Les tubes de l’année 1977

Entre rock, disco et chanson populaire, 1977 est une année incroyablement riche en matière de créativité musicale. C’est la première édition du Printemps de Bourges et l’explosion du mouvement punk. 1977 est aussi marquée par la disparition d’Elvis Presley et la naissance du groupe Dire Straits. En France, Sheila importe le disco anglais tandis que Marie Myriam remporte l’Eurovision avec son tube incontournable, L’oiseau et l’enfant.


Les tubes de l’année 1978

En 1978, le rock et le disco s’affrontent ! Côté rock, The Police, Queen et les Rolling Stones sont au sommet. Côté disco, les Bee Gees, ABBA, Boney M, Sheila ou les Village People s’amusent à faire danser la planète. 1978, c’est encore l’année du légendaire Grease et de la disparition de Claude François.


Les tubes de l’année 1979

Entre punk, rock et disco, 1979 est une année particulièrement riche en matière de production musicale. Ce sont des groupes mythiques avec Pink Floyd, Abba, les Bee Gees, Dire Straits, Queen, The Police ou les Village People. Des stars internationales avec Michael Jackson, Bob Marley, David Bowie ou Mike Oldfield. En France, il faut compter avec Johnny Hallyday, Sheila, Serge Gainsbourg, France Gall, Joe Dassin ou Sylvie Vartan… Parmi tant d’autres.

© Miss & Mister Corail

Publicités