Rose Laurens chanteuse françaiseLes années 1990 : le drame !

Africa, un tube tellement énorme qu’il restera à jamais une étiquette pour la chanteuse. Mais si l’on croit souvent, à tord, qu’il est le seul succès de Rose Laurens, celle-ci a bel et bien traversé les années 80 comme une véritable star. Vivre, Zodiacale, Mamy Yoko, Quand tu pars, La nuit… parmi tant d’autres, Rose reste, aux côtés de Jeanne Mas, la chanteuse référence de cette décennie.
Le ciel, pourtant, ne va pas tarder à s’assombrir. Au début des années 90, Jean-Pierre Goussaud est victime d’un cancer et Rose décide de tout arrêter pour pouvoir s’occuper de lui. L’album J’te prêterai jamais, paru en 1990, signe leur dernière collaboration… Jean-Pierre décède peu de temps après sa parution.

Rose Laurens inconsolable

Bien que dévastée, Rose Laurens assure la promotion de l’album puis disparaît totalement des écrans de télévision. Malgré quelques apparitions à chaque fois ovationnées par le public, la chanteuse semble inconsolable et le succès n’est plus au rendez-vous.
Des grands noms de la chanson font pourtant tout pour la faire revenir. De Francis Cabrel à Jean-Jacques Goldman en passant par Yves Duteil ou Louis Chedid, seul François Valéry lui offre de nouveau une place dans les hit-parades en 2001 avec la comédie musicale L’ombre d’un géant.

Rose Laurens concert

Quand le destin s’acharne…

En 2015, Rose Laurens crée la surprise avec un nouvel album A.D.N., écrit en collaboration avec Pierre Palmade. La chanteuse repart en tournée, mais celle-ci sera stoppée net par les attentats du 13 novembre au Bataclan à Paris et les annulations massives de concerts qui ont suivi.
Comme France Gall, le destin s’acharne sur Rose Laurens. Car elle aussi porte la maladie depuis le choc provoqué par la disparition de son compagnon. Comme France Gall, aussi discrète qu’adorée par le public, Rose Laurens nous a brutalement quittés, dans la nuit du 29 au 30 avril 2018. Elle avait 67 ans.