De 1992 à 2011, il a dompté les vagues des plus grands spots de surf de la planète. Avec ses onze titres de champion du monde, Kelly Slater, surnommé King Kelly, reste aujourd’hui  le surfeur  le plus primé de l’histoire de ce sport. Portrait d’un homme passionné et engagé dont la popularité a depuis bien longtemps dépassé les frontières des plages subtropicales de Floride.


Le plus beau surfeurNé le 11 février 1972 à Cocoa Beach, en Floride, Kelly Slater vit une enfance difficile. Après la faillite du magasin de pêche familial, son père se met à boire et quitte le domicile. Sa maman se retrouve seule pour élever trois enfants et doit batailler dur pour joindre les deux bouts. Kelly et ses deux frères Sean et Stephen, qui souffrent de l’absence de leur père, se réfugient alors tous les trois dans le surf.

Kelly Slater, un homme bâti pour surfer

Très vite, le jeune Kelly se fait remarquer par sa vitesse, son équilibre et son aisance à effectuer des figures risquées sans chuter, comme si son corps faisait partie intégrante des vagues et des battements de houle. Il faut dire que le jeune homme est anatomiquement bâti pour le surf ! Il a de grands pieds, de longs bras, des mains larges est des muscles puissants qui lui assurent une pression précise et constante sur sa planche.

Surfeur célèbre

De Pipeline à Jaws en passant par Maverick’s ou Teahupoo, Kelly fait le show sur les spots les plus célèbres de la planète et réalise des figures qu’aucun autre n’avait entrepris avant lui. De 360° aériens en floaters de quatre mètres, il décroche son premier titre de champion de monde à l’âge de 20 ans. Dix autres triomphes suivront, ponctués de plus de 50 victoires sur le circuit d’élite… Ce qui fait aujourd’hui de King Kelly le surfeur le plus titré au monde.

Passion Kelly SlaterLe surfeur aux records absolus

Malgré une carrière mise en parenthèse entre 1999 et 2003, Kelly Slater va dominer le monde du surf durant dix ans. Car s’il est sacré plus jeune champion du monde, il est aussi le plus vieux grâce à un dernier titre décroché en 2011. Un record absolu ! Et sur les planches, seuls Andy Irons et Mick Fanning – que nous vous avons présenté récemment – ont été en mesure de contester la suprématie du king sur le circuit WCT (World Championship Tour).

Inspiré par Tom Curren et soutenu par d’autres grands noms du surf comme Matt Kechele ou Tom Carroll, Kelly Slater va faire le bonheur de ses sponsors Quiksilver, Boost Mobile et Al Merrick surfboards jusqu’en 2014, où il lance sa propre marque de surfwear Outerknown en partenariat avec le groupe Kering. Désormais papa d’une petite fille prénommée Taylor, Kelly Slater devient le premier surfeur à être véritablement connu par le grand public.

Kelly Slater

« L’un des plus beaux hommes du monde »

On le retrouve ainsi en acteur dans les films Divine mais dangereuse d’Harald Zwart et Les Rois de la glisse de Ash Brannon et Chris Buck. Ses apparitions télévisées sont nombreuses, de séries en documentaires consacrés au surf où il joue parfois son propre rôle. Kelly Slater est encore musicien et chanteur ! On le découvre ainsi sur scène aux côtés de ses amis Ben Harper et Eddie Vedder, le chanteur du groupe Pearl Jam.

Élu comme l’un des cinquante plus beaux hommes du monde par People magazine en 1991, Kelly Slater reste cependant discret sur sa vie privée, comme fidèle à cette curieuse opacité qui entoure le monde du surf. On sait qu’il adore les îles Barbades et se définit lui-même comme un enfant des îles Fidji. Passionné par les récifs coralliens, il est engagé dans la conservation des écosystèmes récifaux aux côtés de l’organisation californienne Reef Check.

Portrait surfeur

King Kelly SlaterKelly Slater : carte d’identité

Date de naissance : 11 février 1972
Lieu de naissance : Cocoa Beach, Floride
Nationalité : Américain
Taille : 1,75 m
Poids : 72 kg
Surnom : King Kelly
Titres de champion du monde : 11
Nombre total de victoires : 68
Style : Regular
Spécialité :  surf backside (dos à la vague)

-> Retrouvez Kelly Slater sur son site officiel : www.kellyslater.com

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités